mercredi 9 décembre 2009

Ce n'est qu'un au revoir...



Et voilà, comme certains d'entre vous le savent déjà, il est temps pour moi de vous abandonner jusqu'en janvier.

Je pars cependant bien équipée, avec 7 livres reçus pour le Grand Prix des Lectrices de ELLE, à savoir,

1. Lark et Termite de Jayne Ann Phillips
2. Le Choeur des Femmes de Martin Winckler
3. Assez Parlé d'amour d'Hervé Le Tellier
4. Diane Arbus de Violaine Binet
5. Lila, être esclave en France et en Mourir de Dominique Torres et Jean-Marie Pontaut
6. Un pied au paradis de Ron Rash
7. Le Guérisseur de Inger Ash Wolfe

Je ne sais pas encore comment je vais caser tout ça dans mon petit sac à dos et surtout dans les limites de 20kg de bagages mais, au moins, mes livres seront bien protégés grâce au SLAT reçu de Celsmoon, que je remercie du fond du coeur. Merci beaucoup, les couleurs sont juste parfaites!!!


Merci à tous pour cette année riche en échanges et je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année.

Rendez-vous en 2010!!!

Gomorra de Roberto Saviano


Plus besoin de présenter ce livre, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Gomorra, c'est un énorme best-seller en Italie et dans le reste du monde, une adaptation au cinéma par Matteo Garrone qui a reçu le Grand Prix du Jury à Cannes en 2008 et un énorme raz-de-marée dans les milieux des affaires et de la politique, visés par les révélations de Roberto Saviano.

J'ai plongé avec un grand intérêt dans les coulisses de la Camorra, ce système mafieux basé dans la région de Naples, souvent moins connu que la Cosa Nostra de Sicile, bien que tout aussi puissant et violent. Gomorra est un livre difficile à classer car il mêle à la fois des éléments biographiques de l'auteur, une enquête approfondie sur les mécanismes de la Camorra, des résumés d'enquête et des anecdotes plutôt sympathiques. On ne peut donc parler d'un simple documentaire. Certains passages sont tout simplement passionnants, en particulier la description des ateliers de haute couture de Campanie, l'explication de l'affaire des déchets de Naples ou encore la comparaison entre réalité et fiction hollywoodienne.

J'ai beaucoup appris sur la mainmise de la Camorra sur tous les aspects de la vie de cette région du Sud de l'Italie, sur la mentalité des habitants de cette région et sur la raison de leur omerta. Roberto Saviano décrit également très bien toutes les ramifications et l'emprise des réseaux mafieux sur l'économie en Italie et à l'étranger, sur la politique et sur le trafic d'armes et de drogue. J'ai cependant parfois eu du mal à suivre. Roberto Saviano donne en effet de nombreux détails, tels que les noms et surnoms de tous les mafieux et les adresses des magasins et restaurants leur appartenant. Cette avalanche de détails, nécessaire à l'objectif de dénonciation de l'auteur, peut parfois rendre la lecture assez ardue. Gomorra est définitivement un livre à cogiter et non pas une simple lecture plaisir.

Gomorra reste un livre indispensable car il décortique des mécanismes trop souvent passés sous silence. Je salue d'ailleurs le courage de Roberto Saviano, qui a osé dénoncer cette situation, quitte à risquer sa vie.

Naples et la Campanie sont dominées par la criminalité organisée - la camorra - sur fond de guerre entre clans rivaux et de trafics en tout genre : contrefaçon, armes, drogues et déchets toxiques. C'est ainsi que le Système, comme le désignent ses affiliés, accroît ses profits, conforte sa toute-puissance et se pose en avant-garde criminelle de l'économie mondialisée. Roberto Saviano, au péril de sa vie, a choisi l'écriture pour mener son combat contre la camorra. Il met au jour les structures économiques et territoriales de cette mafia surpuissante. L'œuvre de Saviano s'est vendue à plus de quatre millions d'exemplaires dans le monde et a été traduite dans plus de quarante pays. Porté à l'écran par Matteo Garrone, Gomorra a été récompensé par le Grand Prix du Festival de Cannes en 2008.

Écrivain et journaliste italien, Roberto Saviano est né à Naples en 1979. Après des études de philosophie, il s'intéresse à la question du crime organisé et réalise de nombreux reportages sur le sujet pour l'hebdomadaire L'Espresso. Paru en Italie en 2006, son premier livre, Gomorra, consacré à la camorra, l'organisation mafieuse napolitaine, s'est vendu à plus de quatre millions d'exemplaires dans le monde ; il a été traduit dans plus de quarante pays.

SAVIANO Roberto, Gomorra, Dans l'empire de la camorra, ed. Gallimard, coll. Folio, septembre 2009, 459 p.
SAVIANO Roberto, Gomorra, ed. Arnoldo Mondadori, 2006

Je remercie Guillaume de Babelio et les éditions Gallimard qui m'ont permis de lire ce livre.

jeudi 3 décembre 2009

Tag Kreativ Blogger et Tag de l'amitié


Mango et A Girl from Earth m'ont tagguée sur ces deux tags assez similaires et j'ai donc décidé d'y répondre d'un coup.

Le but est de décrire sept activités que l'on aime faire en ce moment.



1. DORMIR!!!
Je suis hyper fatiguée en ce moment. Je n'arrive pas à dépasser la page 100 de mon livre car je m'endors tous les soirs après 5 minutes. Pourtant le livre, Gomorra, est très bien mais j'ai vraiment vraiment vraiment besoin de vacances.

2. Ecouter le CD des Ting Tings pour me mettre la pêche.

3. Promener mon chien baveux (mais qui ne pue pas, je précise pour Enna). L'air frais et la nature, c'est un besoin vital pour moi.

4. Explorer mon nouvel ordinateur, un joli netbook Vaio et sa version Windows 7. Je n'ai pas encore tout capté...

5. Regarder la série Planet Earth avec les commentaires de David Attenborough. Des images superbes qui ne peuvent que convaincre les sceptiques de la protection de l'environnement.

6. Monter à cheval: Ma grande passion depuis déjà 15 ans, mon moyen de relaxation le plus efficace.

7. M'occuper de mon blog, lire les vôtres, planifier tous mes prochains achats de livres pour le mois de mai, dès que le Prix ELLE sera terminé. Je vous assure que la liste est déjà très très longue.

Voilà, je ne tague personne car je sais qu'en ce mois de décembre, tout le monde a beaucoup à faire. Mais ce n'est que partie remise à janvier ;-)