mercredi 27 janvier 2016

Trop n'est pas assez d'Ulli Lust

Pour ceux qui aiment: Une version urbaine et trash d'Into the Wild de Jon Krakauer 

Trop n'est pas assez est le récit autobiographique d'Ulli Lust, qui, à 17 ans, décide de quitter Vienne pour aller explorer l'Italie. Rien de bien passionnant a priori, sauf que nous sommes dans les années 80 et qu'Ulli est une ado rebelle et punk qui s'embarque dans cette aventure sans papiers ni argent. En compagnie de son amie Edi, elles vont parcourir l'Italie sur deux mois, passant d'instants de liberté totale aux galères les plus glauques. 

Ce récit, je voulais le lire depuis très longtemps. Déjà en raison de son Fauve de la révélation au Festival d'Angoulême en 2011, mais surtout parce que son synopsis me replonge immédiatement dans mes souvenirs. Alors non, je n'étais pas punk dans les années 80 (j'étais à peine née à l'époque du périple d'Ulli) mais je suis moi aussi partie à 17 ans avec une amie en Italie à l'époque bénie des billets Interrail et des trains de nuit. Nous avions, comme Ulli et Edi, atterri en Sicile, après être passées par Rome, et ce premier vrai voyage reste pour moi un moment charnière, un passage vers la vie d'adulte et un grand moment d'amitié. 

La comparaison entre mon expérience et celle de l'auteur s'arrête cependant là. Si je pensais pouvoir très vite m'identifier au récit d'Ulli, c'était sans compter avec les très mauvaises embrouilles rencontrées au fil de son parcours. Prostitution, drogue, viol, mendicité.... Ulli et Edi avancent sans entraves mais en roues libres. Si quelques rencontres et moments heureux viennent ponctuer le récit, il faut quand même avouer que, dans l'ensemble, on est loin de les envier. 

Cette succession de galères ajoute bien sûr de la profondeur au récit, mais je me suis pour ma part un peu lassée. Je ne doute pas de l'honnêteté et de la franchise de l'auteur, mais j'ai trouvé rapidement pénible que tous les italiens soient décrits comme des assoiffés de sexe et des violeurs. Alors oui, lors de ce fameux voyage dans mon adolescence, nous avons dû dire non, et nous nous sommes même retrouvées dans une villa vide avec 3 siciliens et une "miraculeuse" panne d'électricité, épisode qui aurait pu tourner à la Ulli Lust (si tu lis ces lignes Quip, j'admets, j'admets) mais on est ici vraiment dans le "trop et assez" même pour l'Italie des années 80. Ou alors Ulli et Edi sont des aimants à pervers et à problèmes?

Un petit mot sur le coup de crayon qui est assez simple et souvent volontairement grossier. Tout semble ainsi plutôt triste et sale, impression encore renforcée par la palette de gris-vert utilisée. Sans avoir complètement accroché au dessin, j'ai cependant beaucoup aimé certaines planches qui montrent avec beaucoup de finesse, de justesse et d'imagination les émotions d'Ulli.





Une BD que je pensais adorer mais qui m'a dérangée en raison de son ton trop glauque et déprimant. J'ai eu de la peine à m'identifier et à compatir avec Ulli et Edi, qui attirent les ennuis à la pelle sans réellement se remettre en question. Je pense que mon expérience personnelle a joué en défaveur de ma rencontre avec ce roman graphique, qui reste toutefois un récit initiatique original. 

Au cours de l'été 1984, deux jeunes punks autrichiennes, Ulli et Edi, décident sur un coup de tête de partir pour l'Italie, sans papiers d'identité, avec pour seul bagage leur sac de couchage et les vêtements qu'elles ont sur le dos. Leur périple durera deux mois, et les mènera de Vienne à Naples, en passant par Vérone et Rome, pour terminer en Sicile. Trop n'est pas assez est le récit autobiographique de cette aventure, des quelques bonnes rencontres et des très nombreuses galères d'Ulli et Edi, qui continuèrent leur voyage jusqu'au bout, envers et contre tout.

Les premières pages ici:




LUST Ulli, Trop n'est pas assez, ed. Ca et là, novembre 2010, 463p., traduit de l'allemand (Autriche) pa Jörg Stickan
LUST Ulli, Heute ist der letzte tag vom rest deines lebens, ed. avant-verlag, 2009

samedi 9 janvier 2016

Reading Challenge, c'est reparti pour un tour

L'année passée, j'avais découvert le Reading Challenge de Popsugar qui m'avait paru très sympa mais assez ambitieux. Du coup, je l'ai suivi de manière assez libre durant l'année, sans me mettre aucune pression mais en m'inspirant de cette liste pour piocher dans ma PAL. Les catégories étant assez larges, il est en effet assez facile de suivre ses envies tout en ajoutant un côté fun.
Bref, au final, j'ai rempli environ la moitié du contrat.Vu mon passé "challengesque", je considère ça comme franchement pas trop mal (à chacun ses ambitions hein) ^_^

Ci-dessous la liste 2015 avec les livres lus:

1. A book with more than 500 pages: The Luminaries d'Eleanor Catton
2. A classic romance
3. A book that became a movie: Le liseur de Bernhard Schlink
4. A book published this year: Le contrat Salinger d'Adam Langer
5. A book with a number in the title: Les douze portes dans la maison du sergeant Gordon de George Makana Clark
6. A book written by someone under 30: Les réponses d'Elizabeth Little
7. A book with nonhuman characters: Gros-Câlin de Romain Gary (Emile Ajar)
8. A funny book: La Trinité bantoue de Max Lobe
9. A book by a female author: Perdita: The Life of Mary Robinson de Pauly Byrne (billet à venir)
10: A mystery or thriller: La Fille du train de Paula Hawkins
11. A book with a one-word title: Morphine de Szzepan Twardoch
12. A book of short stories
13. A book set in a different country: Une autre vie de S. J. Watson
14. A nonfiction book: Journal de la Kolyma de Jacek Hugo Bader
15. A popular authors's first book: Hygiène de l'assassin d'Amélie Nothomb
16. A book from an author you love that you haven't read yet
17. A book a friend recommended
18. A Pulitzer Prize-winning book: Toni Morrison n'a pas reçu le Pulitzer pour A Mercy mais bon, elle l'a quand même reçu pour Beloved. Ca compte, non? (oui, je sais, je suis mauvais joueuse)
19. A book based on a true story: An instant in the wind d'André Brink
20. A book at the bottom of your to-read list: Italian Shoes d'Henning Mankell
21. A book your mom loves
22. A book that scares you: Le Français de Julien Suaudeau
23. A book more than 100 years old: Notre Dame de Paris de Victor Hugo (billet à venir)
24. A book based entirely on its cover: Demain, une oasis d'Ayerdhal
25. A book you were supposed to read in school but didn't
26. A memoir: Travers de route de Damien Personnaz
27. A book you can finish in a day: In utero de Julien Blanc Gras
28. A book with antonyms in the title
29. A book set somewhere you've always wanted to visit: La mer d'innocence de Kishwar Desai
30. A book that came out the year you were born
31. A book with bad reviews: La mer à courir de Jean-Luc Marty qui a en fait peu attiré l'attention sur lui. Ce n'est pas mauvais hein, ce n'est juste pas palpitant.
32. A trilogy: Fifty Shades of Grey d' E. L. James; n'étant pas maso, je me suis cependant limité au premier tome.
33. A book from your childhood
34. A book with a love triangle: Cataract City de Craig Davidson
35. A book set in the future: All Clear de Connie Willis
36. A book set in high school
37. A book with a color in the title: Sortie Noire de Christian Laurel
38. A book that made you cry: We are all completely beside ourselves de Karen Joy Fowler
39. A book with magic
40. A graphic novel: Trop n'est pas assez d'Ulli Lust 
41. A book by an author you've never read before
42. A book that takes place in your hometown: Haut Val des Loups de Jérôme Meizoz
43. A book that was originally written in a different language: L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante
44. A book set during Christmas
45. A book written by an authors with your same initials
46. A play: Edmond d'Alexis Michalik
47. A banned book: July's People de Nadine Gordimer
48. A book based on or turned into a TV show
49. A book you started but never finished
50. A book you own but have never read




Comme j'aime bien l'idée de ce challenge qui me pousse à sortir des livres du fond de ma PAL, je remets le couvert cette année avec la nouvelle liste de Popsugar publiée il y a quelques jours que je vous traduis ici. J'essaierai aussi de compléter avec les catégories non-remplies en 2015 selon les envies du moment. 



1. Un livre basé sur un conte
2. Un lauréat du National Book Award
3. Un bestseller young adult
4. Un livre que vous n'avez pas lu depuis le lycée
5. Un livre qui se passe dans votre région/département/canton: Croix de bois, croix de fer de Thomas Sandoz (oui, alors ce n'est pas le même canton mais c'est déjà assez compliqué de trouver de la littérature suisse alors je décide que cela compte, gna!)
6. Un livre traduit
7. Une romance ayant lieu dans le futur
8. Un livre se passant en Europe: Vie et oeuvre de Constantin Erod de Julien Donadille
9. Un livre de moins de 150 pages: Esquisses de Jean-François Billeter - billet à venir
10. Un bestseller du New York Times: Tout ce qu'on ne s'est jamais dit de Celest Ng
11. Un livre qui doit être adapté au cinéma cette année
12. Un livre recommandé par quelqu'un que vous venez de rencontrer
13. Un livre de développement personnel (oh non, pas ça!!!): Prendre soin de soi de Françoise Bonardel (même si on est plus dans le registre de la philo-socio) - billet à venir
14. Un livre qu'on peut finir en une journée: A quoi sert l'homme? de Dominique Lestel - billet à venir
15. Un livre écrit par une célébrité: La dictacture de la transparence de Mazarine Pingeot - billet à venir
16. Une biographie politique (Argh!!! Bon est-ce que Churchill compte?)
17. Un livre qui a au moins 100 ans de plus que vous: Notre Dame de Paris de Victor Hugo (audiobook) - billet à venir
18. Un livre de plus de 600 pages
19. Un livre de book club d'Oprah
20. Un livre de science-fiction
21. Un livre recommandé par un membre de votre famille
22. Une bd
23. Un livre publié en 2016: Alexandre Grothendieck: sur les traces du dernier génie des mathématiques de Philippe Courroux
24. Un livre dont le héros a le même métier que vous
25. Un livre qui se passe en été
26. Un livre et son prequel
27. Une histoire de meurtre: Blackout de John Lawton
28. Un livre écrit par un comique
29. Une dystopie 
30. Un livre avec une couverture bleue
31. Un livre de poésie
32. Le premier livre que vous voyez dans une librairie
33. Un classique du 20ème siècle
34. Un livre de la bibliothèque: La Quête de Wynne d'Aaron Gwyn
35. Une autobiographie: Le complexe d'Elie de Marion Muller-Colard - billet à venir
36. Une histoire de road trip
37. Un livre sur une culture que vous ne connaissez pas: No women's land de Camilla Panhard - billet à venir
38. Un livre satirique
39. Un livre qui a lieu sur une île (l'Angleterre compte a priori, non?)
40. Un livre qui vous apporte de la joie à tous les coups

Et voilà, une liste un peu plus "amérloque" que l'année dernière mais il y a de quoi faire. N'hésitez pas à me rejoindre si cela vous dit...


vendredi 8 janvier 2016

Bilan 2015 et bonnes résolutions livresques



C'est maintenant presque une tradition: je suis une fois encore en retard pour mon bilan annuel. Il faut dire que depuis presque deux mois, un petit être très éveillé et très bruyant occupe mes journées. Moi qui pensais que mon congé maternité serait l'occasion de faire baisser ma PAL et de rattraper la dizaine de billets en retard, ha ha ha, douces illusions. J'essaie de développer ma technique de frappe à une main avec 5kg sur les bras mais j'avoue que l'énergie me manque souvent. Bref, tout ça pour dire que je ne vous oublie pas, mais qu'il faudra probablement attendre quelques semaines (ou 18 ans) pour que je reprenne un rythme de croisière. 


En attendant, revenons un peu sur ce millésime 2015 et les trois lectures qui m'ont particulièrement marquée cette année, à savoir: 

1. Cataract City de Craig DavidsonMa découverte de l'année rayon auteur. J'ai adoré la plume punchy mais si évocatrice de Craig Davidson et je me réjouis à présent de découvrir ses autres romans. 

2.  All Clear de Connie WillisLa suite de Blackout. Ce n'est certes pas le roman du siècle mais j'ai marché à fond dans cette intrigue, parce que j'adore les histoires de voyage dans le temps et quoi de plus passionnant que de revivre la période du Blitz et du projet Enigma. Malgré les longueurs et les ficelles parfois un peu gentillettes du roman, j'ai tout simplement dévoré aussi facilement ce second volet que le premier. 

3. Travers de routes de Damien Personnaz: Très beau récit d'une vie passée dans l'humanitaire. Un des témoignages les plus sincères et évocateurs que j'ai lu ces dernières années. 

Pas facile de choisir et j'aurais tout aussi bien pu vous parler de La Trinité bantoue, de Max Lobe, un auteur qui me fait rire et m'a à nouveau enchantée. Vivement son prochain roman! 

Ou encore de We are all completely beside ourselves de Karen Joy Fowler, qui m'a fait pleurer (et ce n'était pas que les hormones de grossesse). 

Ou encore Nadine Gordimer et July's People, dont la justesse m'a bluffée. 

Bref, une année de lecture sympathique, un bon millésime, varié, avec de jolies découvertes et quelques gros navets aussi hein, (Grey sort de mon corps.... heu expression délicate dans ce contexte mais vous me comprenez). Espérons que l'année 2016 sera aussi bonne, voire encore meilleure car il m'a peut-être manqué le gros coup de coeur pour un livre que j'emporterais partout. On croise les doigts!

Niveau résolutions 2015, il y a encore du boulot mais voyons....

J'ai donc lu avec beaucoup de plaisir All Clear de Connie Willis et Trop n'est pas assez d'Ulli Lust (billet à venir). J'ai aussi lu un peu plus de policiers dont deux Sonatine que j'ai bien aimé à savoir La Fille du train de Paula Hawkins et Les Réponses d'Elizabeth Little. J'ai retrouvé le genre non-fiction grâce aux récits passionnants de Damien Personnaz et de Jacek Hugo Bader mais aussi un peu d'histoire avec Perdita de Paula Byrne (billet à venir). Il me reste toutefois à:

1) Lire Fallen Lands de Patrick Flanery, auteur que j'avais découvert l'année passée avec Absolution;  

2) Découvrir Houellebecq (encore jamais lu), probablement avec ses premiers romans ou avec Soumission, histoire de me faire enfin ma propre opinion;

3) Lire des romans d'espionnage, en particulier un Ian Fleming, dont je n'ai jamais rien lu malgré le fait que je cours au cinéma à chaque nouveau James Bond (ok, Daniel Craig y est aussi pour quelque chose, mais pas entièrement);

4) Et toujours, lire plus de nature writing (mais qu'est-ce que j'attends???);

5) Reprendre à un rythme très très lent (allez, un par année) la série des Rougon Macquart depuis le début (pfff, troisième année que je me fixe cet objectif, il va vraiment falloir que je m'y mette); 

6) Lire Le monde connu d'Edward P. Jones et 1984 de George Orwell, que j'avais inscrits à mes challenges (très très très) passés, ainsi que Lady L de Romain Gary que j'étais sensée lire dernièrement avec A Girl from Earth.    

7) Lire Les Apparences de Gillian Flynn et Serena de Ron Rash avant de voir les films. Heureusement, j'ai résisté à leur sortie au cinéma mais à force d'attendre, je vais probablement tomber dessus un soir à la TV. J'ai bien envie d'ajouter aussi Far from the Maddening Crowd de Thomas Hardy. 

8) Combler mes énormes lacunes en classiques anglais en continuant (ou en commençant, hum hum) ma découverte de Dickens, Shakespeare, les soeurs Brontë, Frances Hodgson Burnett, Jane Austen, etc. etc.; 

9) Lire Georgiana d'Amanda Foreman, pendant aristocratique de Mary "Perdita" Robinson, dont j'ai découvert la vie cette année, histoire de pouvoir mieux recouper le parcours de ces deux femmes avant-gardistes. 

10) Lire Le week-end de Bernhard Schlink que je dois rendre à ma soeur depuis des lustres. 

Et vous, de bonnes résolutions pour cette année?


Edit du 11 janvier: Je me rajoute deux envies soudaines en pense-bête: L'amant de Marguerite Duras et le troisième tome de Hunger Games.