mercredi 29 juin 2016

Alexandre Grothendieck: sur les traces du dernier génie des mathématiques de Philippe Courroux

Pour ceux qui aiment: l'un des 3-4 livres publiés en bloc sur le sujet début 2016, comme Algèbre - Eléments de la vie d'Alexandre Grothendieck de Yan Radeau ou Alexandre Grothendieck: Itinéraire d'un mathématicien hors normes de Georges Bringuier

Alexandre Grothendieck, un nom probablement inconnu pour la plupart d'entre nous. Et pourtant, Alexandre Grothendieck figure parmi les mathématiciens les plus reconnus du 20ème siècle. A la base de la théorie des motifs qui a révolutionné la géométrie algébrique, Grothendieck est décédé en 2014, à l'abri des regards dans l'Ariège où il s'était retiré depuis plus de 20 ans. 

Philippe Courroux, journaliste à la Libération, tente de cerner ce personnage atypique, fils de révolutionnaires, réfugié de la deuxième guerre mondiale, à la fois génie des mathématiques et hippie soixante-huitard. Très vite, son caractère difficile et son esprit contestataire le mènera à refuser tout honneur et à se retirer des cercles des mathématiques françaises pour devenir un écologiste convaincu. Un sacré morceau donc ce Grothendieck, un personnage complexe, aux multiples facettes et aux multiples vies. 

Et c'est peut-être là le problème... Suite à la mort de Grothendieck en 2014, j'ai l'impression qu'une course à la publication de sa première biographie s'est enclenchée. Je n'ai pas lu les autres ouvrages cités plus hauts, mais j'ai définitivement eu l'impression que le livre de Courroux était un peu inabouti et précipité (alors que l'auteur dit avoir mis 4 ans à l'écrire): quelques coquilles, beaucoup de répétitions, quelques éléments annexes qui font un peu bouche-trou, une structure pas toujours très logique. Dans l'ensemble, j'ai eu le sentiment qu'il manquait du contenu, ou du moins une vision tentant de percer le personnage. Courroux semble avoir réuni un nombre certains de documents et de témoignages mais je n'ai pas l'impression d'avoir compris Grothendieck ou même d'avoir réellement pénétré son univers suite à ma lecture. Sans vouloir jouer au voyeur, j'ai également regretté le manque d'informations sur sa vie privée: pas de photos, peu d'informations sur ses nombreuses femmes et enfants. Qui partageait sa vie? Pourquoi cette relation difficile avec ses enfants? Je pense que certains éléments m'auraient aidée à voir le personnage plus clairement. Enfin, le travail de vulgarisation des mathématiques de Grothendieck est initiée mais je pense que l'auteur aurait pu aller un peu plus loin. 

Au final, et bien que Philippe Courroux m'ait permis de découvrir ce mathématicien, je n'ai réellement pénétré ni l'homme, ni son travail, ni son entourage. Grothendieck mérite probablement une biographie plus aboutie, écrite à tête reposée, une fois les milliers de documents découverts après sa mort déchiffrés. 

Je remercie Babelio et Allard Editions pour l'envoi de ce livre. Ne loupez pas l'extrait du Petit Journal avec Philippe Courroux comme invité qui reprend tous les éléments importants du roman (si vous voulez vous la jouer paresseux ;-))

COURROUX Philippe, Alexandre Grothendieck: sur les traces du dernier génie des mathématiques, ed. Allard Editions, février 2016, 250p.