Articles

The Handmaid's Tale (La Servante écarlate) de Margaret Atwood

💓💓💓

The Handmaid's Tale est le récit de June, alias Offred, une servante écarlate dans la République de Gilead. Sous ce régime qui a remplacé l'état démocratique des États-Unis dans un futur pas si lointain, les servantes écarlates n'ont qu'un seul devoir à accomplir: tomber enceinte pour pouvoir offrir un enfant au couple dirigeant qui la possède.
Inutile je suppose de résumer plus en détails ce livre qui a tellement fait parler de lui ces dernières années entre mouvement #MeToo, élection de Trump, adaptation du livre en série, sortie de la suite, etc etc. Si parfois la frénésie qui entoure un livre peut me faire fuir, je ne regrette ici pas du tout d'avoir succombé et de m'être enfin lancée à la découverte de l'univers glaçant imaginé par Margaret Atwood. Mais pourquoi avoir attendu autant me direz-vous? Il faut dire que j'avais été franchement peu impressionnée il y a quelques années par ma lecture de Oeil-de-chat. Il aura donc fallu attendre ma dé…

Un moment pour lire... à Montréal

Image
Voilà plus de 5 mois que je n'ai plus rien posté ici. Il faut dire que ces derniers mois n'ont pas été de tout repos et que, si j'ai continué à lire un minimum, je n'ai tout simplement pas trouvé l'énergie de bloguer. C'est comme ça, il y a des moments où s'affaler devant une série avec du chocolat nous apporte plus de bonheur que la littérature. Mais rassurez-vous, cette phase n'a été que passagère, bien que je puisse à présent vous recommander toute une liste de séries, dont les britanniques Bodyguard, The Little Drummer Girl, The Cry, Broadchurch; les classiques The Handmaid's tale, GoT, Walking dead, The Americans; et les pas-prise-de-tête Outlander, The Politician ou Designated Survivor
Bref, tout ça pour dire que je reprends petit à petit mon esprit et mon état normal après une grosse mue et 5 mois de stress. Sans vouloir vous raconter ma vie pour excuser ma flemmardise concernant ce blog, depuis mai, j'ai réussi à tomber enceinte, à ig…

Chien-Loup de Serge Joncour

Image

Outback de Kenneth Cook

Image
En tuant un policier qui l'avait surpris à la sortie du casse d'une bijouterie, Johnson devient l'homme le plus recherché d'Australie. Sa cavale est au centre de l'attention et les médias se démènent pour obtenir les dernières informations sur sa fuite. Ben Davidson, jeune reporter à la chaîne de télévision B.J.V, est parmi eux et il espère bien asseoir sa carrière sur la couverture de cet évènement.  
Depuis plusieurs années, je lis des avis positifs sur les livres de Kenneth Cook, auteur australien emblématique, et j'avais dans l'idée de découvrir cet auteur tôt ou tard. Seulement, en choisissant Outback pour cette première lecture, je pense avoir loupé ma cible. J'ai de Cook l'image de romans assez drôles sur l'outback et la nature australienne (peut-être à tort?) et d'outback, malgré le titre français du roman, il n'en est ici pas vraiment question; et en matière d’anecdotes rigolotes, on repassera également.
Il est difficile de déf…

Pride and Prejudice (Orgueil et Préjugés) de Jane Austen

Image

Le restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa

Image
Plaquée du jour au lendemain par son fiancé, Rinko, brisée au point d'en perdre sa voix, est contrainte de retourner vivre avec sa mère dans un village perdu des montagnes japonaises. Malgré des relations tendues, un accord est trouvé entre les deux femmes: Rinko peut s'installer dans sa chambre d'enfant contre loyer et elle pourra même transformer l'annexe de la maison en petit restaurant. En échange, elle devra s'occuper d'Hermès, un énorme cochon adopté par sa mère. Pour oublier son chagrin d'amour, Rinko se lance à corps et coeur perdu dans son projet de restaurant. Ce dernier, nommé l'Escargot, n'est pas un restaurant ordinaire. Chaque soir, Rinko cuisine pour une seule table et adapte son menu aux désirs et aux vœux de ses clients avec des résultats parfois surprenants.
J'aime beaucoup le concept du Blogoclub car il me force à sortir de mes habitudes de lecture et à découvrir de nouvelles choses. Pour le coup, je n'aurais jamais ouver…