jeudi 2 septembre 2010

L'ordre des choses de Dominique Kopp


Pour ceux qui aiment: Le film Je vous trouve très beau mais aussi Un pied au paradis de Ron Rash.

Raymond, la quarantaine, paysan isolé vivant encore sous la coupe de sa mère, décide de rompre sa solitude en choisissant "sur catalogue" une femme pour partager sa vie. Malheureusement, le conte de fée va très vite tourner au cauchemar.

Ces mariages arrangés avec des femmes venant de l'Est ou d'Asie provoquent toujours en moi à la fois malaise et fascination. Qu'est ce qui peut pousser ces femmes à "vendre leur vie" à des hommes qu'elles ne connaissent pas et quelle genre de relation de couple peut-on espérer construire avec un tel schéma de départ? Il semble que ces questions, Dominique Kopp se les pose également, car elles sont au centre de son premier roman (on pourrait presque parler d'une nouvelle avec ses 84 pages), L'ordre des choses.

On découvre tour à tour le récit de Raymond, de la Mère et enfin celui d'Ileana. Tous ces personnages sont englués dans un profond mal-être, fait de regrets, de silences et de non-dits. Incapables de communiquer entre eux, ils livrent chacun au lecteur leur vision de la situation et leurs espoirs déçus.

J'ai aimé ce texte court, intense et imprégné de tristesse. On est bien loin de l'ambiance d'un célèbre télé crochet de M6; au contraire, j'ai retrouvé ici l'ambiance lourde du roman de Ron Rash. Le style plutôt direct de Dominique Kopp m'a séduite et je suivrai sans aucun doute ses prochaines publications.

Laissez-vous tenter par ce récit court mais percutant!

Son arrivée aurait dû être un rayon de soleil. Pour elle, d'abord, qui a quitté son pays de misèrepour la promesse d'une vie meilleure. Quant à lui, avec son caractère d'ours mal dégrossi, ça luifaisait une femme après tout, même s'il l'avait choisie sur catalogue et payée, comme unemarchandise. Et enfin pour l'exploitation, ce carré de mauvaise vigne laissé par le père, ce seraitun peu de sang neuf qui ne ferait pas de mal. Mais c'était sans compter sur la mère et soncaractère de marâtre. Et puis surtout, il y a ce gamin, qu'elle a ramené et qui n'était pas prévu. Le rayon de soleil ne durera pas même un instant. On ne trouble pas impunément l'ordre des choses...

Née en 1948. Dominique Kopp vit et travaille en région parisienne. A côté de ses activitésécriture, elle est orthophoniste. Elle a déjà écrit les textes d'album pour enfants mais elle signeici son premier roman.

Je remercie Blog-O-Book ainsi que Pocket pour cet envoi.


KOPP Dominique, L'ordre des choses, ed. Pocket, coll. Nouvelles voix, juillet 2010, 84p.

16 commentaires:

  1. Zut, j'ai des regrets de ne pas avoir postulé...

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que c'est très court mais très percutant.
    [Clara, je te l'envoie si tu veux...]

    RépondreSupprimer
  3. Chouette alors, j'ai à la fois aimé le film et le livre dont tu parles au début, voilà donc une bonne idée de lecture!

    RépondreSupprimer
  4. Le thème m'intéresse, je note, j'apprécie de plus en plus les textes courts.

    RépondreSupprimer
  5. @Clara: J'espère que tu arriveras à te le procurer autrement, peut-être grâce à Lo?

    @Lo: Bienvenue ici. Je viens en fait de lire ton billet sur ce livre. Heureuse que ce livre t'ait plu également et j'espère que d'autres lectrices vont vite le découvrir.

    @Mathilde: Je pense donc que tu devrais aimer. C'est vraiment un mélange de ces deux oeuvres, le thème du film mais l'ambiance pesante du roman de Ron Rash.

    @Aifelle: Surtout qu'avec des romans courts, les PAL diminuent plus vite ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Un thème qui ne me tente pas trop, même si le livre est court.

    RépondreSupprimer
  7. Tout comme Clara, dommage que je n'ai pas demandé celui-ci dans la collection Nouvelles voix (celui que j'avais choisi m'a moyennement plu...). Je vais me rattraper en regardant "Je vous trouve très beau" !

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'as convaincue et je vais me laisser tenter. Merci :-)

    RépondreSupprimer
  9. Eh bien moi, je souligne le Ron Rash.

    RépondreSupprimer
  10. Pourquoi pas ? J'aime les textes courts et intenses ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Je viens juste de voir le film Je vous trouve très beau et j'ai beaucoup aimé. Je note ce livre ainsi que celui de Ron Rash.

    RépondreSupprimer
  12. Pourquoi pas... c'est une chose que je ne peux absolument pas comprendre moi non plus...

    RépondreSupprimer
  13. Pourquoi pas? Le thème est intéressant!

    RépondreSupprimer
  14. @Wakinasimba: Il y a pleins d'autres petits livres sympas dans la collection nouvelles voix ;-)

    @Pickwick: Je ne me rappelle pas de ton billet "Nouvelles voix", je vais aller voir ça de plus près.

    @Lewerentz: J'espère qu'il te plaira ;-)

    @Ys: Comme ce livre-ci, le Ron Rash est vraiment un roman d'ambiance. Bonne lecture!

    @Lounima: Mes lectures du moment sont presque toutes des pavés. Ce petit texte court m'a fait un sacré bien.

    @Emilie: Deux romans d'ambiances différents mais plutôt réussis. Bonne lecture!

    @Karine:): Dominique Kopp essaie d'y répondre et c'est plutôt bien fait. Un petit livre qui pousse en tous cas à la réflexion.

    @Edelwe: C'est un thème que je trouve vraiment intriguant et qui est ici bien traité. N'hésite pas!

    RépondreSupprimer
  15. J'ai bcp aimé "je vous trouve très beau". Si ce livre est aussi intelligent et en plus pas trop long, ce sera avec plaisir. Je note.

    RépondreSupprimer
  16. @Géraldine: Le livre est beaucoup plus tragique (presque glauque en fait) que le film mais le fond est le même. Bonne lecture!

    RépondreSupprimer