Dilemme en vue: deux ajouts à ma PAL vo


Mr. Z est revenu hier soir d'Angleterre avec deux petits nouveaux pour ma (bon ok... notre) PAL. Les vacances de décembre approchant à grands pas, je pensais en embarquer un dans mon sac. Et oui, un seul vu qu'ils sont tous les deux de sacrés pavés: 784 pages pour le Donna Tartt et 832 pages pour The Luminaries. Ahem!  En paperback grand format, ça ne va pas le faire. 

Du coup, j'ai deux semaines pour me décider sur lequel emmener. Le dernier Donna Tartt dont le sujet me tente beaucoup, premier roman depuis plus de 10 ans par l'auteur du Maître des illusions (que j'avais aimé sans adorer en passant). Ou alors le Booker Prize 2013? Ambiance Nouvelle-Zélande du 19ème ou Amérique contemporaine et milieu de l'art? 

A savoir que je pars en Afrique du Sud (rien à voir donc) et que j'ai déjà prévu d'embarquer Zulu de Caryl Férey (à lire en fin de voyage pour ne pas trop flipper) et peut-être Les Racines du ciel de Romain Gary ou ou ou... j'hésite encore. Help!

Commentaires

  1. Je serais tentée de te déconseiller Zulu... Très bien, mais des scènes à faire cauchemarder... Sinon, pour la VO, j'aurais tendance à recommander Donna Tartt, j'ai lu quelques pages d'Eleanor Catton (son livre traduit en français) ça ne m'a pas convaincue... Mais tout ça ce ne sont que quelques impressions personnelles ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum hum, tu me fais hésiter pour Zulu. Il est dans ma PAL depuis des lustres et je trouvais que c'était une bonne occasion de l'en sortir mais si je cauchemarde pendant tout mon voyage (c'est déjà pas triste avec les anti-paludéens...) Je me le garde peut-être pour le retour...
      L'Eleanor Catton m'intrigue assez. Je crois que son style est vraiment du genre "ça passe ou ça casse. Le Donna Tartt a des avis assez diverses. Je crois que c'est assez lent et qu'il y a quelques longueurs. Peut-être qu'elles m'ennuieront moins en vacances...

      Supprimer
  2. Veinarde, en Afrique du sud!
    Le Gary, pas lu, mais d'excellentes opinions partout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, 10 ans que nous ne sommes pas retournés en AdS, curieuse de voir si ça a changé. On a ajouté un petit tour par la Zambie, je me réjouis. J'aurais peut-être une nouvelle photo pour ma bannière ;-)
      Et le Gary, je le sens bien celui-là. Déjà que c'est un de mes auteurs préférés, si en plus il parle d'Afrique, de safari et d'éléphants, je me dis que je ne risque pas grand chose. Étonnée que tu ne l'aies pas encore lu d'ailleurs.

      Supprimer
  3. Tu peux essayer le "plouf plouf", comme les enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A force, j'y serai peut-être réduite ;-) Ou alors je choisirai tout autre chose.

      Supprimer
  4. Je n'ai retenu qu'Afrique du Sud et "retournés en AdS". Quelle chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, on a vécu quelques mois là-bas, c'est même en AdS que j'ai rencontré Mr. Z. Du coup, c'est un peu notre pays de coeur (ahh, soupir attendrissant ;-)). Bref, 10 ans qu'on y est pas retournés, j'espère qu'on sera pas trop déboussolés.

      Supprimer
  5. Bon voyage, pas sûre que ce soir une bonne idée de lire Zulu avant de partir, tu as raison de le garder pour la fin. J'ai hâte d'avoir ton avis sur Donna Tart, j'avais adoré un de ses romans mais avait été déçue par un autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon bon bon, Zulu s'éloigne à grand pas de la ligne de départ ;-) Je repousse depuis longtemps sa lecture, ayant peur de ne pas aimer sa présentation de l'AdS, ça doit être mon petit côté idéaliste Bon, je me le garde peut-être pour le retour.
      Lequel avais-tu adoré de Donna Tart?

      Supprimer
  6. tu as toue mon admiration de lire en VO : formidable ! Et je ne te donne aucun conseil car je n'ai lu aucun de ces trois livres suggérés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je travaille, j'ai étudié et je parle anglais à la maison, donc pas beaucoup de mérite, je lis en vo presque aussi facilement qu'en français, sans pouvoir vraiment juger en détails du style par contre. J'essaierai de te donner envie sur un des trois, surtout qu'à mon avis, la traduction du Donna Tart et du Catton ne devrait pas tarder...

      Supprimer
  7. Sans hésiter, ce serait le Donna Tartt pour moi ! Bon voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien bien, c'est noté, déjà trois votes pour le Donna Tartt.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante

Blog-anniversaire: 8 ans déjà!

Petites envies de la rentrée littéraire 2016