La shortlist du Booker Prize



Surchargée de travail à cause de mon mémoire de fin de Master, je n'ai pas trouvé le temps de vous parler de la longlist du Booker Prize annoncée en juillet. Je me rattrape donc aujourd'hui avec l'annonce de la shortlist qui a été faite mardi.

Les six romans toujours en course sont donc:

1. The Garden of Evening Mists de
Tan Twan Eng: Le deuxième roman de cet auteur malaysien se déroule dans la Malaise de 1949. Yun Ling Teoh, survivante des camps de prisonniers de guerre japonais, revient dans la région où elle a grandi. Elle y fait la connaissance de Aritomo, l'ancien jardinier de l'Empereur du Japon et devient, malgré sa haine pour l'ancienne nation occupante, son apprentie. Alors que les guérillas communistes gagnent du terrain, Yun découvre que le jardin de Yugiri renferme bien des secrets.

2. Swimming Home de
Deborah Levy: Juillet, 1994: Joe Jacobs, un poète de renom arrive avec sa femme, Isabel, et leur fille de 14 ans dans la maison qu'ils ont loué près de Nice avec leurs amis Laura et Mitchell. Un jour, il découvre dans leur piscine, une femme nue, Kitty Finch. Cette dernière est recueillie par Isabel qui l'invite à séjourner pour les vacances avec eux. Concentré sur une semaine, Swimming Home suit ce petit groupe de touristes qui va vite être dévasté par l'étrange personnalité de Kitty Finch.

3. Bring up the Bodies d'Hilary Mantel: Après Wolf Hall, récompensé par le Booker Prize en 2009, voici le deuxième tome de la trilogie d'Hilary Mantel. En 1535, Thomas Cromwell, ministre en chef d'Henry VIII, doit gérer les affres provoquées par la condamnation d'Anne Boleyn et l'attirance du roi pour Jane Seymour.

4. The Lighthouse d'
Alison Moore: Suite à une séparation douloureuse, Futh décide de partir en Allemagne pour une randonnée et une bonne remise en question. Après une nuit dans le petit hôtel familial Hellhaus, et une curieuse rencontre, Futh débute une semaine de marche pendant laquelle ses pensées reviennent sans cesse à l'abandon de sa mère et à son premier voyage en Allemagne avec son père. De retour au Hellhaus, d'étranges événements l'attendent.

5. Umbrella de
Will Self: Umbrella raconte l'histoire d'Audrey Death sur un siècle entier. Audrey, féministe engagée et ancienne ouvrière, est enfermée depuis des décennies dans un asile du Nord de Londres, victime de l'épidémie d'encéphalite léthargique qui a sévi dans la région à la fin de la Première Guerre Mondiale. Le Dr. Zack Busner, nouvellement arrivé dans l'institution, décide d'employer un nouveau traitement pour la soigner, avec des conséquences surprenantes.

6. Narcopolis de
Jeet Thayil: Jeet Thayil invite le lecteur à une découverte des bas-fonds du vieux Bombay des années 70 au début du 21ème siècle, avec comme point de ralliement le bar à opium de Rashid. Narcopolis est souvent décrit comme un "Trainspotting indien".

Chez les bookmakers, Hilary Mantel est pour le moment en tête, suivie de Will Self. Viennent ensuite Alison Moore et Tan Twan Eng à égalité, puis Deborah Levy et Jeet Thayil. Si Hilary Mantel l'emporte, elle sera le premier auteur à recevoir un Booker Prize pour deux livres d'une même série. A suivre le 16 octobre

Et sinon, les six autres romans sélectionnés sur la longlist étaient:

7. Communion Town de Sam Thompson: L'histoire d'une ville qui n'est jamais deux fois la même, chaque citoyen la traversant l'imaginant en effet à sa façon. 

8. Philidia d'André Brink: 1832: Philida, esclave sud-africaine, a scellé un pacte avec François Brink, le père de ses quatre enfants et fils de son maître. Il devait lui rendre sa liberté, mais ce dernier décide de ne pas respecter sa promesse. Philida dépose plainte contre François au risque de sa vie et décide de rejoindre Stellenbosch à pied, en compagnie d'un esclave musulman, à la poursuite de son rêve de liberté. 

9. Skios de Michael Frayn: Sur l'île grecque de Skios, la présentation annuelle de la Fred Toppler Foundation doit être donnée cette année par le Dr. Norman Wilfred, une sommité mondiale dans le milieu scientifique. Le jeune et charmeur intervenant séduit vite toute son assemblée. Mais au même moment, de l'autre côté de l'île, un homme qui se présent comme le Dr. Wilfred et qui a perdu toutes ses affaires personnelles commence à perdre patience.

10. The Teleportation Accident de Ned Beauman: Bon, alors là, je vais peiner à résumer ce livre car je crains de ne pas avoir tout compris à l'intrigue. The Teleportation Accident suit Egon Loeser, un créateur de décors dans le Berlin des années 30, obsédé par deux choses: 1) le créateur de scène de la Renaissance, Adriano Lavicini, dont le Théâtre des Encornets à Paris s'effondra, tuant 25 spectateurs ainsi que Lavicini lui-même; et 2) la belle Adele Hitler. Deux obsessions qui le mèneront de Paris à Los Angeles. Le livre est un mélange de genres, entre thriller, comédie, science fiction et roman d'espionnage.

11. The Unlikely Pilgrimage of Harold Fry de Rachel Joyce: Un matin, Harold Fry, jeune retraité, décide d'aller poster une lettre à l'intention de l'un de ses amis mourant. Sans raison et surtout sans préparation, il décide soudainement de continuer à marcher et de traverser le pays tout en faisant le bilan de sa vie.

12. The Yips de Nicola Barker: “The Yips” décrit une condition de grande nervosité et de tension qui pousse l'athlète à la contre-performance. Stuart Ransom est un joueur de golf professionnel sur le déclin. Dans le bar du Thistle Hotel de Luton, il est entouré d'une galerie de personnages étranges, comme un sexologue musulman et sa femme pieuse, une famille de fascistes locaux et une barmaid un peu trop curieuse.

Après l'année passée où de nombreuses voix s'étaient élevées pour critiquer la sélection décrite comme trop "populaire" et pas assez littéraire, je dois dire que cette année, on a le droit à l'inverse, avec des intrigues assez obscures je trouve. A première vue, peu d'entre eux me tentent, mis à part le livre d'Hilary Mantel, mais je dois d'abord lire le premier tome qui traine dans ma PAL depuis deux ans. C'est, je l'espère, au menu pour tout bientôt. 

A part ça, comme pour Le Livre de Dave, le nouveau roman de Will Self m'intrigue. Je bloque cependant toujours sur le côté complètement déluré de l'auteur. Il faudra bien tenter un jour... Je pourrais également me laisser tenter par le Michael Frayn, Skios, et pourquoi pas The Garden of Evening Mists. Généralement peu adepte de la littérature asiatique, je pourrais être séduite par la littérature malaysienne, qui sait...

Et vous, des envies? Que pensez-vous de cette sélection?

 

Commentaires

  1. J'avoue un a priori positif pour cette liste (plus que pour les romans français, mais bon, je ne me soigne pas sur ce coup là); après, ça va dépendre de ce que je trouve, et puis je pourrais quand même lire un autre roman de chaque auteur, il y a de la découverte à faire!

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré un roman de Michael Frayn lu il y a une dizaine d'année, "Tête baissée". Par contre, Will Self m'avais laissée dubitative avec sa réécriture de Dorian Gray. Pour le reste c'est à voir. Merci de nous tenir au courant de ce prix !

    RépondreSupprimer
  3. Je note le 1 et le 8. Le 11 a l'air intéressant.

    RépondreSupprimer
  4. Comme Keisha, j'ai plus confiance en cette liste qu'en une liste de romans français...
    "Narcopolis" me tente énormément mais pas que : "Umbrella" aussi et "Bring up the Bodies" d'Hilary Mantel. Mais j'attendrai leur sortie en français !! :D

    RépondreSupprimer
  5. J'ai le n°1 sur ma LAL depuis sa sortie à cause des blogs anglos que je fréquente.

    Mais je parie que Hilary Mantel va gagner. Il y a un buzz dément autour de son livre ! Ce n'est pas du tout ma tasse de thé mais je la vois bien faire un doublé.

    En tout cas, je suis cela de près (alors que je me fiche comme d'une guigne des prix français !)

    RépondreSupprimer
  6. Celui d'Alison Moore me plairait bien. Lesquels liras-tu ?

    RépondreSupprimer
  7. @Keisha: J'ai du Nicola Barker, Michael Frayn, Hilary Mantel et André Brink dans ma PAL, tous avec d'autres romans que ceux-ci. Comme tu le vois, j'ai de quoi faire avant de vraiment m'intéresser à ces dernières sorties. Il y a en effet de quoi piocher des idées;-)

    @Manu: J'ai Headlong de Frayn dans ma PAL, je pense que c'est celui que tu as lu, non? Mr. Z l'avait également beaucoup aimé, il faudrait que j'y pense à l'occas, surtout que son dernier me tente assez. Pour Will Self, je sens que ça ne pourrait pas du tout passer avec moi mais je suis curieuse d'essayer. Je te tiens au courant...

    @Jackie Brown: Le Rachel Joyce me tente moins mais si tu te lances pour l'un de ces livres, je suis curieuse de connaitre ton avis, surtout sur le premier.

    @Lounima: Je crois que Narcopolis est trop "intello" pour moi, mais je suis d'accord pour Umbrella et le Mantel. Concernant ce dernier, ma belle-mère le tient déjà au chaud pour moi. Je devrais commencer Wolf Hall la semaine prochaine. D'ailleurs je me demande quand celui-ci sera traduit en français.

    @Flo: Curieuse de connaitre ton avis si tu te lances pour le no. 1. J'ai également lu beaucoup d'avis positifs... Ca serait quand même énorme (enfin, on s'entend, énorme dans le monde des prix littéraires) si Mantel fait le doublé. J'y crois moyennement mais d'un autre côté, je ne vois pas vraiment qui d'autre pourrait gagner dans cette shortlist... On sera bientôt fixées;-)

    @Lewerentz: Priorité au Mantel je pense. Le reste me tente moyennement mais ayant un énorme bon cadeau à dépenser sur *mazon UK, il se pourrait bien que je me lance ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Bon ben les bookmakers avaient raison :) Mantel aura fait le doublé ! Ca ne me motive pas plus pour la lire (je ne suis pas très Histoire) mais je trouve ça très fort.

    RépondreSupprimer
  9. @Flo: Je viens de regarder les résultats live. Je suis franchement étonnée, je ne pensais pas qu'ils choisiraient Mantel. En tous cas, bonjour la pression pour le troisième volume de la trilogie. J'ai pour ma part craqué, je suis en pleine lecture du premier tome. Je peine un peu car le style est assez travaillé mais je croche bien pour le moment. Je te tiens au courant.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante

Blog-anniversaire: 8 ans déjà!

Vie et oeuvre de Constantin Erod de Julien Donadille