vendredi 27 juin 2014

Les enquêtes du limier de Jirô Taniguchi


Pour ceux qui aiment: Les courtes enquêtes à la Alexander McCall Smith

TOME 1: Chien d'aveugle

Taku Ryûmon vit isolé au coeur des montagnes japonaises, avec pour seule compagnie son fidèle chien, Joe. Pour gagner sa vie, il part à la recherche des chiens de chasse égarés et les ramène à leurs propriétaires. 
Mais ses clients sont loin d'être tous commodes. Il est ainsi contacté par un groupe de yakuza qui lui confie la mission de retrouver un chien-guide. Bien que cela s'éloigne de ses activités habituelles, Taku ne pourra opposer que peu de résistance à ces nouveaux clients très insistants.

Je n'ai jusqu'ici jamais lu les mangas de Taniguchi bien que j'aie plusieurs de ses titres en ligne de mire ou même dans ma PAL. L'ambiance grands-espaces, enquête et chien fidèle fait que j'ai décidé de commencer ma découverte par cette série qui semble relativement éloignée de l'univers habituel de l'auteur.

Chien d'aveugle est donc le premier tome de cette série manga qui compte jusqu'ici deux titres. Comme l'explique Taniguchi en postface, ce projet d'adaptation d'un livre de l'auteur Itsura Inami lui courait dans la tête depuis une dizaine d'années.

Dans ce premier tome, le lecteur fait la connaissance de Taku, un personnage un peu brut et solitaire mais qui montre petit à petit une bonne dose de courage et de coeur. Au fil des pages et malgré ce côté distant et les nombreux éléments de sa personnalité qui restent vagues ou mystérieux, je me suis attachée à cet homme bourru mais plein d'humanité. Par contre, j'ai trouvé que les personnages secondaires restaient très en retrait donnant à l'intrigue ce petit sentiment de survol d'une enquête à l'autre. 

Ce petit point mis à part, j'ai bien aimé le scénario de ce premier tome, et particulièrement la deuxième partie qui se concentre sur la recherche du chien d'aveugle disparu. Cela donne l'occasion à l'auteur de présenter le travail extraordinaire et complexe de ces chiens d'assistance et de leurs dresseurs. Petite déception par contre sur la relation de Taku avec son chien, que je pensais plus centrale mais qui reste au final très secondaire. Les dessins de grands espaces et de paysages sont également trop peu présents par rapport à un thème qui se prêtait pourtant bien à cette originalité manga.

Dans l'ensemble, j'ai  passé un bon moment avec ce premier tome des enquêtes du limier, qui m'a permis de découvrir le dessin léché et précis de Taniguchi. Le tout m'a paru suffisamment sympathique pour que je lise le second tome dont j'espère vous parler bientôt.


Au beau milieu d'une région montagneuse de la province japonaise, Taku Ryûmon vit en reclus dans son immense domaine avec son fidèle compagnon, le chien Joe. Passionnée de chasse, il gagne sa vie en tant que détective privé spécialisé dans la recherche de chiens de race perdus ou volés. La routine qui régit l'existence de ce "Philip Marlowe des montagnes", et dont il s'accomode fort bien, est mise à mal le jour où, par l'entremise d'un clan de yakuza, il s'attaque à un nouveau genre d'affaire : la recherche d'un chien guide d'aveugle volé. De la formation des chiens guides à la relation qui les unit à leur maître, le détective pénètre au fil de son enquête dans un univers dont il ignorait tout.

TANIGUCHI Jirô sur un roman d'INAMI Itsura, Les Enquêtes du limier, Tome 1: Chien d'aveugle, ed. Casterman, coll. Sakka, mars 2013, 200p., traduit du japonais par Patrick Honnoré
TANIGUCHI Jirô, Ryoken Tantei, Tome 1: St Mary's Ribon, 2011

10 commentaires:

  1. Il me fait de l'oeil à la bibli (à part ça j'ai lu plein de Taniguchi, et si tu veux de l'espace, tu as Le sommet des dieux - cinq volumes!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais zappé la série Le sommet des dieux mais en effet, le thème de l'alpinisme et les paysages de montagne me parlent complètement. Je sens qu'une descente en libraire s'impose! Merci pour la recommandation et bonne lecture pour cette série du limier. Si ils sont à la biblio, aucune raison de s'en priver.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup Taniguchi aussi, ses dessins de villes et de rues de banlieues japonaises... ses personnages aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dessins de la ville sont magnifiques, très fins sans être surchargés. J'ai beaucoup aimé mais plus de paysages de montagnes ou d'animaux ne m'aurait pas gênée. Je vais sans hésiter continuer ma découverte de Taniguchi.

      Supprimer
  3. Je suis assez mitigée avec Taniguchi. J'en ai lu 2 dont le fameux Quartier lointain qui m'a laissée de marbre, et Le gourmet solitaire que j'ai beaucoup aimé. Du coup je reste curieuse de cet auteur mais j'ai toujours peur de l'issue de notre rencontre.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu vois, je pensais que Quartier lointain avait fait l'unanimité... Bon, à froid, je ne pense pas que ces enquêtes du limier soient incontournables mais la deuxième partie de l'intrigue est assez touchante. Peut-être à tenter à la bibli...

      Supprimer
  4. oh je ne connaissais pas cet album de Taniguchi, je note ! merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne découverte, j'espère qu'il te plaira!

      Supprimer
  5. Je fais partie des fans inconditionnelles de Taniguchi. J'admire son travail graphique. Je n'ai pas encore lu cet ouvrage mais j'espère le découvrir un de ces quatre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore beaucoup à découvrir avec Taniguchi. J'aime beaucoup son trait de crayon précis et fin mais j'ai besoin d'être séduite par l'intrigue pour vraiment accrocher à un manga. Si tu as des recommandations, je suis preneuse!

      Supprimer