La Longlist du Man Booker Prize 2011

Avec un peu de retard et pour ceux qui, comme moi, avaient loupé l'info, la Longlist du Man Booker Prize 2011 a été annoncée le 26 juillet:

1. Julian Barnes, The Sense of an Ending: Un court roman (150 pages). J'avoue que je n'ai pas très bien encore saisi de quoi il s'agissait mais beaucoup parlent d'un récit nostalgique et très intense.

2. Sebastian Barry, On Canaan's Side: Le récit de la vie de Lilly Bere, qui court de la Première Guerre mondiale sur plus de sept décennies, de l'Irlande aux Etats-Unis.

3. Carol Birch, Jamrach's Menagerie: Le récit de Jaffy Brown, qui quitte une Angleterre victorienne pour l'Indonésie, à la recherche d'un dragon des mers pour l'excentrique Mr. Jamrach. 

4. Patrick deWitt, The Sisters Brothers: La remise en question de deux frères, tueurs professionnels dans la Californie de la ruée vers l'or. Les critiques comparent ce livre à un western à la sauce des frères Cohen.

5. Esi Edgyan, Half Blood Blues: Un roman d'amitié et de trahison dans le Berlin du début des années 40 et le monde des cabarets. 

6. Yvette Edwards, A Cupboard Full of Coats: Un premier roman avec pour cadre l'East End des années 70, sur la quête de rédemption de Jinx, hantée par la mort de sa mère dont elle est en partie responsable. 

7. Alan Hollinghurst, The Stranger's Child: L'histoire croisée de deux familles à travers les décennies, centrée autour d'un poème écrit lors de l'été 1913. 

8. Stephen Kelman, Pigeon English: Un premier roman sur un petit garçon de 11 ans, récemment arrivé du Ghana, qui se lance à la recherche d'un meurtrier. 

9. A.D. Miller, Snowdrops: Le récit de Nick, un avocat britannique, plongé dans le chaos d'une Russie totalement corrompue.  

10. Alison Pick, Far to Go: Un roman historique sur la montée du nazisme en Tchécoslovaquie à travers la vie d'une famille juive. 

11. Jane Roger, The Testament of Jessie Lamb: Un récit apocalyptique sur un futur très proche où toutes les femmes enceintes sont condamnées à mourir.

12. Patrick McGuinness, The Last Hundred Days: La vie d'un étudiant anglais durant les cent derniers jours de la dictature des Ceausescu en Roumanie. 

13. D.J. Taylor, Derby Day: Un autre roman victorien autour du monde des courses hippiques. 

Les favoris chez les bookmakers sont pour le moment 1) Alan Hollinghurst (4/1); 2) Julian Barnes (6/1); 3) Carol Birch (8/1); and 4) D.J. Taylor (8/1). En terme de vente sur Amaz*n.co.uk, Julian Barnes se place en tête de liste (à la 21ème place des ventes, après la liste infinie des méthodes Dukan, sigh!), suivi d'Alan Hollinghurst à la 51ème place et Sebastian Barry à la 74ème place. 

Pour ma part, je suis très très tentée par Jamrach's Menagerie de Carol Birch, The Testament of Jessie Lamb de Jane Roger et Derby Day de D.J. Taylor. 

Et vous, des ajouts à vos LAL/PAL en perspective?

La shortlist des six finalistes sera annoncée le 6 septembre. J'essaierai d'être bien au rendez-vous cette fois. 

Commentaires

  1. je connais quelques auteurs : Sebastian Barry, Julian Barnes, Stephen Kelman... Je ne saurais trop dire par lequel je suis tentée, mais vivement qu'ils soient traduits !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, moi aussi le Birch me tenterait pas mal, de même que le Barry et le McGuinness.

    RépondreSupprimer
  3. Pigeon English m'attend à la bibliothèque. Sinon, le livre d'Yvette Edwards me tente également.

    RépondreSupprimer
  4. @Kathel: Je pense que les plus connus comme Barry, Barnes et Hollinghurst ne devraient pas trop tarder à être traduits... Pour ma part, ce n'est pas ceux qui me tentent le plus pour le moment.

    @Lewerentz: Le Birch a l'air vraiment très bien, pareil pour le McGuinness. Barry... je ne sais pas, Le testament caché m'avait un peu déçue.

    @Jackie Brown: Curieuse de connaitre ton avis sur Pigeon English. Je n'ai pas lu beaucoup d'avis sur le Yvette Edwards... As-tu entendu des bonnes choses?

    RépondreSupprimer
  5. Rien du tout en fait. C'est juste le résumé qui me tente.

    RépondreSupprimer
  6. En effet, je vois que tu t'intéresses à The Man Booker Prize ; c'est génial. Mais j'avoue que l'anglais et moi, nous ne sommes pas les meilleurs amis du monde !! Pourtant ce doit être fort intéressant.

    RépondreSupprimer
  7. @Jackie Brown: Et bien, je me réjouis donc d'avoir ton avis ;-)

    @Edencoon: La plupart de ces livres seront traduits... C'est toujours intéressant de savoir ce qui nous attend dans les prochaines années ;-)

    @Valérie: Je trépigne déjà de connaitre la shortlist.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante

Blog-anniversaire: 8 ans déjà!

Petites envies de la rentrée littéraire 2016