L'étranger dans la maison de Shari Lapena

Rentrée littéraire Hiver 2019

Que faisait Karen, jeune femme bien sous tous rapports, dans ce quartier malfamé de la banlieue de New York et surtout pourquoi roulait-elle à tombeau ouvert en plein nuit avant de s'encastrer dans un poteau et de finir à l'hôpital? C'est la question que se pose les deux inspecteurs en charge de l'affaire mais également Tom, le mari de Karen et même cette dernière. En effet, la victime qui a miraculeusement survécu au choc se réveille sans aucun souvenir de l'accident, juste un sentiment de peur qui ne la lâche pas. 
Suite à la découverte d'un cadavre non-loin du théâtre de l'accident, Karen va devoir tenter de prouver son innocence sans pouvoir expliquer ses actions de cette nuit mystérieuse.

En 2017, j'avais bien aimé le premier roman de Shari Lapena, Le couple d'à côté. On retrouve ici tous les ingrédients de ce premier succès. Des personnages avec lesquels on peut facilement s'identifier se retrouvant du jour au lendemain pris dans un tourbillon d'une affaire qui ne devrait arriver qu'aux autres, des twists savamment dosés au fil du roman, des secrets, des jalousies, des faux-semblants et de la méchanceté tout ce qu'il y a de plus humain. Avec Shari Lapena, on fait face à un mal "domestique" et (trop) proche de nous. Pas de monstre psychopathe serial killer, juste un voisin un peu trop curieux, un époux/se un peu trop ambitieux et des petits secrets qu'on préfère dissimuler pour le bien de tous... et surtout de nous-mêmes.

Thriller efficace dévoré en deux jours sur une terrasse à la montagne en février (hello global warming!). Ce n'est de loin pas un indispensable mais ça fait du bien de temps en temps. 

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison…

Après l’immense succès du
Couple d’à côté, la nouvelle reine du thriller domestique revient avec un roman toujours aussi addictif, qui raconte les faux-semblants de la vie conjugale – ou comment, à force de grands secrets ou de petites trahisons, un geste malheureux peut faire voler en éclats un bonheur de façade. 

Merci aux éditions Les Presses de la cité et à NetGalley pour cette lecture. 

Pop Sugar Challenge 2019 - 47. Deux livres avec le même titre: Le deuxième roman de Patricia MacDonald, autre prêtresse du polar, a également pour titre Un étranger dans la maison. Deux auteures et leur deuxième roman et deux étrangers dans la maison (seule déviation, l'article, mais je pense que vous excuserez cela)... on peut souhaiter à Shari Lapena tout le succès de sa prédécesseure. 

LAPENA Shari, L'étranger dans la maison, ed. Les Presses de la cité, janvier 2019, 304p., traduit de l'anglais (Canada) par Valérie Le Plouhinec
LAPENA Shari, A Stranger in the House, ed. Viking, 2017

Commentaires

  1. Pas une urgence donc mais je me le note pour une envie de thriller canadien en période de vacances.^^ Je n'en compte quasiment pas dans mes étagères.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lecture de vacances parfaite! Et c'est vrai qu'aucun autre auteur canadien de thrillers ne me vient comme ça à l'esprit..... À creuser!

      Supprimer
  2. Heureusement, on n'est pas obligé de ne lire que des indispensables, surtout en vacances ! ;-)
    Je ne connais pas encore l'auteure, mais cela arrivera sans doute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la catégorie lecture de vacances dispensable, celle-ci est quand même de très bonne qualité. On croche facilement, beaucoup de grosses ficelles sont évitées et l'auteure a réussi à me surprendre dans ses deux romans.

      Supprimer
  3. J'avais aimé, mais sans plus, Le couple d'à côté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai trouvé sympa et bien tourné. On retrouve les mêmes ingrédients que pour Le couple d'à côté ici donc si tu es en manque de thriller domestique, tu devrais passer un bon moment.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker

Tag: Relais de l'amitié

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel