vendredi 8 avril 2011

In caca veritas de Josh Richman, Dr. Anish Sheth et Tebo


Pour: votre pote à l'humour scato

C'est un billet un peu particulier que je vous propose aujourd'hui et surtout trèèèèès éloigné de mes lectures habituelles. J'ai d'ailleurs longtemps hésité à vous en parler, voulant éviter l'arrivée d'une faune particulière sur ce blog, mais au final, comme j'ai trouvé cette lecture "sympa" (autant que le sujet puisse l'être), vous excuserez donc cette occurrence de mauvais goût sur cet humble blog.

Je vous rassure tout de même, j'ai à la base acheté ce livre comme cadeau. Vous en avez sûrement un parmi vos amis, auteur (et fier de l'être) de blagues douteuses qui ont l'art de provoquer des rires graveleux autour de la table du bistrot, majoritairement parmi la gente masculine et des "euhhhh, c'est dégueu!" parmi le sexe sophistiqué dont je fais partie. Bref, je trouvais que cet ouvrage serait un joli message et juste le titre vaut selon moi le détour.

Mais assez de justifications sur le pourquoi, du comment de la lecture de ce livre... Qu'en est-il au final? In caca veritas est LE livre gadget par excellence, mais j'avoue qu'au final, il m'a arraché plusieurs sourires (et oui, fini la sophistication féminine du coup). Les auteurs listent toutes les formes de spécimens possibles, du Flotteur au Caca-thlétique. Vous l'avez compris, aucun humour fin à l'horizon mais les adeptes du genre devraient apprécier. A noter quand même que chaque page est accompagnée d'explications du Dr. Colombin et que, ma foi, j'y ai même appris des choses.

A laisser "trôner" aux toilettes, vos invités n'oseront pas l'avouer mais ils apprécieront sûrement le clin d'oeil.

"Le cac*, c'est un peu comme les flocons de neige: chaque cr*tte est unique. Grâce à ce livre-hommage qui démystifie l'obscur fonctionnement du système digestif et analyse votre état de santé d'après celui de la cuvette, vous saurez tout, tout, tout sur le cac*! Vous trouverez ici la description aussi limpide que cocasse de dizaines de cr*ttes différentes, ainsi que des anecdotes, des annales médicales et autres précisions pour pousser plus loin."



Et parce que l'humour gras n'a pas de limite, In pipi veritas existe également.

RICHMAN Josh et SHETH Anish, illustrations: TEBO, In caca veritas, ed. Glénat, octobre 2008, 96p. traduit et adapté de l'anglais (Etats-Unis) par Alice Marchand
RICHMAN Josh et SHETH Anish, illustrations: ARKLE Peter, What's your poo telling you?, ed. Chronicle Books, mai 2007, 96p.

21 commentaires:

  1. Rien ne t'arrête Zarline ! bon, je n'irai pas jusqu'à investir dans ce genre d'ouvrage, et pas très envie de le lire non plus.

    RépondreSupprimer
  2. Déconcertant pour le moins! Pas sûr que ce livre me plairait!:)

    RépondreSupprimer
  3. @Aifelle: Zarline l'intrépide est mon nouveau pseudo ;-) C'est vraiment un livre clin d'oeil. Sache que le destinataire du cadeau a trouvé ça "trop génial". Comme quoi...

    @Mango: Hé hé, il faut avoir un certain humour, je te l'accorde ;-) Ma mère qui a réceptionné le paquet de la poste pour moi a failli en faire un jaunisse et s'est lamentée du résultat de son éducation sur moi. A réserver à un public très très ciblé donc.

    RépondreSupprimer
  4. Faut bien rigoler de temps en temps ;-)
    Je suis sûre qu'avec les deux opus dans mes toilettes, certains invités iraient juste pour se payer une tranche de rigolade !
    Merci d'avoir osé et bon weekend !

    RépondreSupprimer
  5. Ça me fait penser à un livre "sérieux" (mais qui nous aura bien fait rire) qu'une amie avait acheté pour son père, très randonnée, "Comment chier dans les bois". Moi je trouve ce genre de livres "audacieux" amusants, une idée de cadeau originale, mais il ne faut pas se tromper de destinataire, c'est sûr.:)

    RépondreSupprimer
  6. Comme quoi tout existe et a ses lecteurs...
    Sinon, le titre dont parle A girl est à ma bibli, c'est un livre sérieux, pour randonneurs, en effet, seul le titre fait choc..

    RépondreSupprimer
  7. je ne le lirais pas non plus mais ton billet ton est pas mal du tout.

    RépondreSupprimer
  8. Il est chez moi, je l'avais acheté pour mon mari qui a parfois l'humour un peu ... pas très fin hihi. Et j'en ai aussi profité pour rire un bon coup !

    RépondreSupprimer
  9. Après avoir travaillé dans un milieu masculin pendant 18 ans, j'ai pris l'habitude de ce genre d'humour ... finalement, cela m'a presque même l'air subtil par rapport à ce que j'ai pu connaitre ;) mdr !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Rien à voir mais je crois que tu as oublié notre lecture commune de "Le tour d'écrou" qui était pour aujourd'hui... Je te rassure ce n'est pas bien grave, je venais justement te dire que je n'avais pas eu le temps de le lire, après le RAT de samedi, je n'ai pas eu le courage de lire dimanche !!! Qu'en penses tu on remet ça à une autre fois ??? Mais assez tard parce que j'ai un planing super serré question lectures communes :0)
    Bisous Zarline

    RépondreSupprimer
  11. @Catherine: Ca doit effectivement faire son effet dans les toilettes ;-) De là à acheter les deux, j'hésite quand même.

    @A Girl from earth: Ha ha ha, je ne le connaissais pas celui-ci mais je suis la cible idéale, c'est une de mes grandes phobies ;-) C'est plutôt malin ce titre accrocheur!

    @Keisha: Mais ce fameux livre traite uniquement des basses besognes naturelles ou de la rando en général? Ca doit être plutôt drôle de passer au prêt avec un titre pareil...

    @Alinea: Merci! Je ne l'aurais pas acheté pour moi mais je voulais vérifier la marchandise avant de l'offrir (excuses, excuses ;-)).

    RépondreSupprimer
  12. @Manu: Hé hé, ça doit être charmant chez vous ;-) Et tu ne nous as pas fait partager cette lecture? Allez rejoins le club des blogueuses à l'humour douteux (j'avais originellement repéré le titre chez Madame Charlotte je crois).

    @Joelle: Oui bon, subtil... je n'irai pas jusque là mais rien ne m'a choquée (bon, ayant trainé qu'avec des groupes de gars dans mon adolescence, je suis aussi blindée). Franchement, c'est drôle et certaines trouvailles linguistiques sont vraiment bonnes.

    @L'or des chambres: Hé hé, oui, le tour d'écrou ne joue pas vraiment dans la même cour. Mais non, je n'ai pas oublié notre LC, je pensais publier aujourd'hui mais je t'attends si tu veux. Tu as bien fait de ne pas le lire pendant le RAT, le style n'est franchement pas des plus simples. Redis-moi!

    RépondreSupprimer
  13. Tu pourrais attendre jusqu'à quand ??? En fait je pars en vacances et là bas je ne lirais que des trucs cool (et si en plus tu me dis que le style n'est pas des plus simples...

    RépondreSupprimer
  14. Haaa ! J'aime les lecteurs(trices) qui n'ont pas peur de faire le grand écart entre le caca et Durrenmatt ;)
    quelle audace !

    RépondreSupprimer
  15. Salut Zarline, je pourrais décaler pour le 31 mai, désolé pas avant mais j'ai deux lectures communes en mai dont un pavé pour le 24 mai (une lecture d'ailleurs qui est "de ta faute" :0) d'ailleurs) J'en parles ici :
    http://lordeschambres.over-blog.com/article-petits-craquages-des-deux-derniers-mois-fevrier-mars-70266865.html
    avec un lien chez toi...
    Si ça te fait tard ne t'inquiète pas, tu peux publier ton billet maintenant... Mais par contre je tiens alors à ce qu'on se trouve un autre titre commun pour une autre lecture commune, promis ?
    Tiens moi au courant, bises

    RépondreSupprimer
  16. @Gridou: Ah oui, Durrenmatt boxe vraiment dans une autre catégorie ;-) Mes lectures étant souvent hyper sérieuses, ça fait du bien un peu d'humour de temps en temps.

    @L'or des chambres: Pas de problème, je t'attends jusqu'au 31 mai, surtout si tu lis Loving Frank (soupir). J'ai dû louper ton billet (mon GR explose depuis quelques mois) mais je suis super impatiente de lire vos billets et j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi. Alors j'inscris Henry James pour le 31 mai et je suis sûre qu'on trouvera également plein d'autres occasions de LC. Bonne lecture en attendant et bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
  17. Génial !!! C'est gentil de m'attendre... Merci Zarline... Et oui, c'est toi la tentatrice qui m'a donnée tellement envie de lire "Loving Frank" Je pense qu'il devrait me plaire énormément !!! A bientôt

    RépondreSupprimer
  18. Dis Zarline, on parle du cac' 40 dans ce livre ?? C'est pour rire !! Et j'en connais que ça ferait rire aussi (moi par exemple, je me connais...)

    RépondreSupprimer
  19. @Anne: Et non, pas de cac'40, pourtant ça aurait été plutôt drôle d'en faire l'analyse ;-)

    RépondreSupprimer
  20. et après, cela crée un embouteillage aux toilettes !

    RépondreSupprimer
  21. @Lystig: Le livre n'est pas si long que ça ;-)

    RépondreSupprimer