samedi 30 mai 2015

All Clear de Connie Willis


Attention, ce billet contient quelques spoilers si vous n'avez pas lu le premier tome Blackout. Mon billet sur ce dernier ici.


Nous retrouvons, dans ce deuxième tome, nos trois historiens, Merope, Michael et Polly, bloqués en 1940 en plein Blitz londonien. Et la situation est loin de s'arranger à mesure que le temps avance et que la liste de Polly comprenant les lieux et heures des attaques aériennes devient peu à peu obsolète. Notre trio d'historiens commence ainsi à réellement vivre le quotidien et l'angoisse permanente des contemporains qu'ils étaient venus observer. Surtout que leur peur d'avoir modifié le passé se confirme de jour en jour. Et si au final, par effet boule de neige, ils causaient la perte de la guerre?

C'est avec toujours autant de "plaisir" que j'ai replongé, confortablement installée dans mon fauteuil du 21ème siècle, dans le Blitz londonien grâce à Connie Willis. Si les défauts du premier tome sont toujours présents, à savoir des longueurs indéniables, les qualités elles, sont également les mêmes. All Clear m'a réellement permis de mieux comprendre l'ambiance du Blitz et m'a donné envie d'en savoir encore plus. Si certains reprochent à Connie Willis quelques imprécisions historiques, je trouve pour ma part plus important que ses romans, qui restent, faut-il le rappeler, de la fiction, donnent envie d'aller plus loin et d'en apprendre d'avantage. J'ai depuis ma lecture une folle envie d'ouvrages historiques, de livres photos et de documentaires sur cette période fascinante.

Si les interrogations personnelles et états d'âmes répétés de nos héros, m'ont parfois paru interminables, je n'ai pas décroché une minute, impatiente de connaitre le fin mot de l'histoire. J'ai réellement vibré à certains passages, comme le bombardement de St Paul ou les missions de Mary pour les FANYs, où l'action reprenait le dessus. 

Enfin, j'appréhende toujours un peu la résolution des romans sur le voyage dans le temps, trouvant souvent l'explication finale un peu alambiquée. Heureusement, Connie Willis s'en sort plutôt bien toute en restant assez classique. Les différentes trames se rejoignent de manière fluide et sans qu'il y ait de grosses incohérences.

Une histoire au final entrainante et intéressante avec une galerie de personnages vraiment attachante. Le tout aurait très bien pu se faire sur un seul tome, évitant ainsi quelques passages à vide, mais dans l'ensemble une lecture sympathique que je vous recommande.    

Londres, 29 décembre 1940 : l’une des nuits les plus meurtrières du Blitz. Pris au coeur de l’un des pires raids de l’époque, les historiens du futur Michael, Merope et Polly cherchent désespérément à revenir au xxi e siècle. En attendant de trouver un moyen de s’échapper, le trio tente de survivre aux bombardements et aux évacuations, mais il y a plus grave encore : d’après les archives oxfordiennes de 2060, il semblerait que leurs interventions aient modifié le cours des événements… et la guerre pourrait bien se terminer autrement, bouleversant l’Histoire à jamais. Quelle que soit l’ampleur des sacrifices exigés, les voyageurs du futur doivent s’engager dans un combat acharné contre le temps…

WILLIS Connie, All Clear, ed. Gollancz, juillet 2012, 800p. 
WILLIS Connie, All Clear (Blitz tome 2), ed. Bragelonne, août 2013, 720p. 

10 commentaires:

  1. Oh quelle surprise, ma blogroll t'a placé tout en haut de la liste ;-)

    Bon, n'ayant pas lu le premier tome - je l'ai lu en diagonale mais en lisant ton premier billet, et comme toi j'aime beaucoup l'Histoire avec un grand H ... Je le note !

    Tu retrouves, dis-tu, les mêmes imperfections mais apparemment le plaisir prend le dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les longueurs sont indéniables mais la plongée dans cette ambiance du Blitz est vraiment très réussie. Je pense qu'il devait te plaire ;-)

      Supprimer
  2. Il faut absolument que je lise Connie Willis un jour, un jour dans pas trop longtemps. Ça fait un moment qu'elle est inscrite sur ma LAL. Je comptais commencer par Sans parler du chien, et je n'ai plus d'excuses pour repousser la lecture car j'ai fini il y a peu Trois hommes dans un bateau. Comme tu m'as l'air assez fidèle à cette auteur, ça me laisse espérer que je ne serai pas décue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que commencer par Sans parler du chien est une bonne idée, même si ce n'est pas nécessaire. Si j'ai bien compris, le professeur qui dirige l'équipe d'historiens à Oxford en 2060 et les prémisses sont les mêmes. Peut-être que certains détails de Blackout sont plus clairs en ayant lu Sans parler du chien avant???
      A part ça, je dois de mon côté lire Trois hommes dans un bateau qui traine dans ma PAL depuis des lustres ;-)

      Supprimer
  3. Je ne connais pas cet auteur mais ce que tu en dis (Tome 1 compris) est alléchant ! Sauf que moi je ne lis pas en VO, hé hé !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont traduits chez Bragelonne et J'ai Lu avec les mêmes titres anglais: Série Blitz, t1 Blackout et t2 All Clear. Plus d'excuses ;-)

      Supprimer
  4. J'ai lu Sans parler du chien, et me lancerais bien dans cette autre histoire (qui reprend la même idée?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'idée et pareil avec un autre groupe d'historiens et plus centré sur le Blitz. Si tu as aimé Sans parler du chien, tu aimeras certainement cette série.

      Supprimer
  5. Si je comprends bien, un troisième tome n'est pas prévu.

    RépondreSupprimer
  6. Non, la fin d'All Clear est très claire et ne laisse pas vraiment de place pour une suite. Après, le principe des historiens-voyageurs dans le temps peut être repris à l'infini...

    RépondreSupprimer