lundi 30 novembre 2009

Le Touriste de Olen Steinhauer


Pour ceux qui aiment: La Mémoire dans la peau de Robert Ludlum

Milo Weaver est un agent de la CIA, autrefois chargé des missions les plus inavouables en tant que "touriste", les agents secrets de l'Agence américaine. Depuis quelques années, il a cependant retrouvé une vie plus conventionnelle, avec un emploi de bureau, une femme et une fille. Mais les événements vont se précipiter quand il est chargé d'enquêter sur sa vielle amie Angela, qui est soupçonnée de trahison. Milo est alors pris dans une spirale infernale, et se voit forcé de retrouver ses habitudes de "touriste" pour déjouer une importante machination.

Le Touriste est un livre d'espionnage qui se veut crédible et proche de la réalité du terrain, raison pour laquelle ce livre ne contient que peu d'événements exceptionnels, de rebondissements ou d'action, mais plutôt de longues réflexions et recherches qui dévoilent peu à peu le fin mot de l'histoire. Passé les premiers chapitres qui peinent un peu à démarrer, j'ai trouvé l'intrigue plaisante mais j'aurais apprécié que les éléments soient plus fouillés, par exemple les éléments soudanais de l'intrigue. J'ai par contre bien aimé retrouver des lieux connus de Genève, même si on parle du Lac Léman et pas du Lac de Genève (attention à la vengeance des Vaudois et des Valaisans) ;-)

J'ai cependant une grosse réserve sur la traduction de ce texte. Après réflexion sur le nom du traducteur, M. William Olivier Desmond, (une double nationalité?) je pense que ce dernier doit être plus à l'aise en anglais, car certains passages ne sonnent pas totalement correct en français. Par exemple: "Il voyait l'ensemble de la petite salle dans le reflet de la vitre: le comptoir tout en longueur avec sa caisse enregistreuse, tenue par une fille à casquette jaune, l'air de s'ennuyer à périr." p.159
"Ces ablutions limitées une fois terminées, il fut capable de voir un Einner qui n'était plus flouté en retournant dans la chambre." p.172
Je ne sais pas vous, mais je n'aurais pas choisi ces expressions ou cet ordre des mots. Ok, je suis une pinailleuse mais j'ai eu l'impression d'un manque de "fluidité" dans le style.

Un roman d'espionnage sympa mais pas sans défaut et une fin un peu frustrante car ouverte pour les deux prochains livres de cette trilogie, centrée sur le personnage de Milo Weaver.

Milo Weaver a longtemps été un "Touriste", un agent secret sans foyer et sans identité. II occupe désormais un poste de cadre au siège de la CIA et vit avec sa femme et sa petite fille dans une jolie maison de Brooklyn. Son ancienne vie, encombrée de secrets et de mensonges, est définitivement derrière lui, du moins l'espère-t-il. Mais le tueur à gages qu'il poursuivait depuis des années lui révèle des machinations insoupçonnées au sein de l'agence. Rattrapé par son passé, il n'a d'autre choix que de retourner sur le terrain. Et le terrain ne connaît pas de frontières. De Paris à Francfort, de Genève à Austin, Milo est pris à nouveau dans le Tourist-land.

Olen Steinhauer, deux fois nominé au prestigieux EdgarAward, a grandi en Virginie et vit aujourd'hui à Budapest. Sa série située derrière le rideau de fer est publiée en France aux éditions Liana Levi. Avec Le Touriste, roman d'espionnage admirablement structuré, Olen Steinhauer rejoint les maîtres du genre. Le nouveau John Le Carré? C'est en tout cas ce qu'on murmure à Hollywood...

Une adaptation au cinéma est en préparation, avec Georges Clooney dans le rôle principal. A suivre...

Lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE / catégorie policier

Un autre avis chez Armande.

STEINHAUER Olen, Le Touriste, ed. Liana Levi, 2009, 522p.
STEINHAUER Olen, The Tourist, ed. Harper Collins, 2009

19 commentaires:

  1. Avec son rôle dans "Ocean's eleven", j'imagine parfaitement Clooney dans ce rôle d'agent de la CIA!
    Je lis peu de romans d'espionnage (je ne me souviens d'ailleurs pas du dernier en date..) mais pourquoi pas ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les polars, mais par contre j'ai beaucoup de mal avec les romans d'espionnage...

    RépondreSupprimer
  3. C'est drôle, ce type de roman d'espionnage, je me contente assez bien de leur adaptation au ciné - je guette donc sa sortie!
    (je pinaille aussi sur les traductions en passant ;))

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beau réfléchir, je crois bien que je n'ai jamais lu de roman d'espionnage... pas de Ludlum, pas de Le Carré... non jamais...

    RépondreSupprimer
  5. @Cynthia: Je pense que son rôle sera plus proche de Syriana (je ne sais pas si tu l'as vu) mais oui,je l'imagine assez bien.

    @Marie: C'est plutôt le contraire pour moi. Je préfère les romans d'espionnage. Les goûts et les couleurs :-)

    @A girl from earth: Je ne sais pas quand le film sortira mais j'essaierai de vous tenir informés. Et merci pour le soutien sur les traductions. ;-)

    @Ys: J'aime beaucoup Le Carré mais mon chouchou est Graham Greene. Je te le recommende si tu veux découvrir ce genre.

    RépondreSupprimer
  6. S'il est vraiment aussi bien que "La mémoire dans la peau" de Ludlum, c'est effectivement un livre pour moi!

    RépondreSupprimer
  7. @Mango: Je ne pense pas que ce livre soit aussi bien que le Ludlum mais le thème est assez similaire. Le Touriste est quand même beaucoup moins bien construit et ne va pas assez dans les détails selon moi. Il faudra peut-être voir avec les suites de cette trilogie.

    RépondreSupprimer
  8. ha, en effet, la traduction ne semble pas terrible. Rien que pour ça, je vais passer mon chemin.

    RépondreSupprimer
  9. @Valérie: J'ai trouvé cette traduction vraiment très très irritante. Ca gache un peu tout le plaisir de lecture.

    RépondreSupprimer
  10. j'aime bien tes comparaisons. Ici, le fait que tu compares avec Ludlum que je n'aime me permet d'écarter cette lecture.

    RépondreSupprimer
  11. @Valérie: J'ai toujours un peu peur de l'effet de mes comparaisons car elles ne sont souvent basées que sur un élément commun aux 2 livres. Maintenant si tu n'aimes pas les livres d'espionnage ou plutôt le thème de la conspiration à la Ludlum, tu peux en effet passer ton chemin.

    RépondreSupprimer
  12. Dommage en effet, pour la traduction. J'ai comem toi parfois l'impression que la traduction est + ou - bien faite. Cela gâche un peu le plaisir de lecture.

    RépondreSupprimer
  13. Il est vrai que parfois, les traductions laissent à désirer, ce qui me gène un peu dans ma lecture.

    RépondreSupprimer
  14. Je regarderai plutôt l'adaptation ... en plus si George est là ! :P

    RépondreSupprimer
  15. @Alex: En plus, un bon traducteur anglais-français, ça doit pas être trop difficile à trouver, non?

    @Leiloona: Le film a du potentiel si les scénaristes arrivent à corriger les quelques défauts du livre. Et oui, George n'est pas désagréable à regarder même si il n'est pas mon préféré ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Je l'ai repéré chez Dasola celui-là. Je crois que je vais m'y risquer : en tout cas, je le note... ;-)

    RépondreSupprimer
  17. @Lounima: Selon moi, de loin pas le meilleur livre d'espionnage mais bon... ça se laisse lire. J'attends ton avis avec impatience.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, c'est le deuxième que je lis de Olen steinhauer, je ne suis pas sûre d'en lire un troisième. (mon billet du 27/11/09). Cela ne vaut pas Frederick Forsythe. En revanche, je me demande ce que va donner l'adaption ciné avec Johnny Depp (si, si) et Angelina Jolie. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  19. @Dasola: Johnny Depp??? Il y a dû avoir un changement de casting depuis mon billet...Je ne connais pas Frederick Forsythe mais je vais aller jeter un coup d'oeil. Merci pour les infos.

    RépondreSupprimer