Goncourt, prix littéraires, sondage, etc.


Et voilà, le résultat est tombé à 12h45, le Prix Goncourt a été attribué à:

Trois Femmes puissantes de Marie Ndiaye

Marie Ndiaye a obtenu 5 votes dès le premier tour, contre 2 pour Jean-Philippe Toussaint, et 1 pour Delphine de Vigan.

Le Prix Renaudot est quant à lui revenu à:

Un roman français de Frédéric Beigbeder

N'ayant lu aucun de ces deux livres, je ne peux vous faire part de mes impressions. J'ai cependant lu des billets assez mitigés sur Trois Femmes puissantes et je dois dire que le Beigbeder ne me tente pas du tout. Je crois donc, que pour la première fois depuis plusieurs années, je vais faire l'impasse sur les prix littéraires.

Pour plus d'informations, je vous invite à lire les articles du Monde publiés aujourd'hui ici ou ici.


En regardant les résultats du sondage d'octobre, quatre livres récoltent 2 voix, à savoir Trois femmes puissantes, Ce que je sais de Vera Candida, Des Hommes et Mauvaise Fille. Le reste de la sélection récolte 1 voix, à l'exception du roman de Toussaint qui ne reçoit aucun vote.
Je vais pour ma part attaquer très prochainement le livre de V. Ovaldé, vu qu'il fait partie de la sélection du Prix ELLE. Une possibilité de rattrapage pour les récompenses de ce côté-là??? A suivre en mai.

Enfin, pour faire suite au sondage de septembre sur les prix littéraires, je vous livre ces résultats que je trouve assez étonnants et qui devraient faire plaisir aux organisateurs du Booker Prize.

En effet, à la question "A quel prix littéraire faites-vous généralement confiance pour vos lectures?", vous avez été une majorité (8) à répondre le Man Booker Prize. Un avis que je partage d'ailleurs, vu qu'il semble que j'apprécie beaucoup plus les lauréats de ce prix anglophone que ceux du Goncourt par exemple, souvent plus "prise de tête". Ce dernier arrive tout de même deuxième avec 6 votes sur 22. Le reste du classement est composé du Grand Prix des Lectrices de ELLE et du Nobel (5), le Femina et le Prix Médicis (3) et enfin le Prix Renaudot (2).

Et vous, êtes-vous satisfaits, déçus, carrément euphoriques ou totalement dégoûtés des résultats de ces prix? Quel livre récompensé pensez-vous lire cette année?

Commentaires

  1. Bah il y a longtemps qu'avoir un prix ne m'incite pas vraiment à lire un livre, sauf peut être les prix décernés par les anglo saxons...

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi, je n'ai pas encore lu ces deux romans... je te dirais ...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu aucun des deux même si j'aime assez bien Beigbeder.
    Apparemment, N'Diaye était pressentie comme gagnante depuis le début...
    Bah de toutefaçon je lis rarement des prix littéraires ou alors bien plus tard ;)

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part, je ne me suis presque pas intéressée à ces deux prix littéraires français cette année. En revanche (comme tu le sais), je me suis beaucoup passionnée pour le Booker Prize; il faut dire que les livres proposés par nos amis anglo-saxons avaient franchement du chien! lol

    Pour ce qui est des autres prix littéraires français, une auteur suisse romande (valaisanne pour tout te dire) a été nominée cette année pour le Prix Fémina. Il s'agit de Noëlle Revaz et son roman nominé s'intitule "Elfina". Mon père vient de finir de le lire; je lui demanderai ce qu'il en a pensé.

    RépondreSupprimer
  5. Je lirai surement ces deux romans quand ils sortiront en format de poche :-)

    La thématique du roman de Marie Ndiaye centrée sur trois personnages de femme m'intéresse. Je n'ai pas encore lu cette auteure, mais je dois dire que j'ai vu des critiques positives dans la blogosphère de lecture. Ce sera donc une découverte.

    Concernant Beigbeder, je suis amusé par la joie simple qu'il exprime depuis qu'il a ce prix. Alors, pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
  6. En général, j'aime bien le choix du jury Femina. Le Renaudot n'est pas mal non plus, même si cette année je n'aurai pas choisi Beigbeder....

    RépondreSupprimer
  7. @Keisha: C'est vrai que les lauréats des prix anglo-saxons sont souvent plus excitants.

    @Celsmoon: Je me réjouis de lire tes billets.

    @Cynthia: C'est parfois bien de lire les prix littéraires plus tard, quand la folie médiatique s'est tassée. On est souvent plus objectifs.

    @Hermione: Une amie vient de finir "Elfina" et l'a trouvé très ennuyeux... Je serais curieuse de savoir ce que ton père en a pensé.

    @Gangoueus: Pour le Ndiaye, j'ai vu plusieurs billets mitigés mais, effectivement, le thème est intéressant et il est très probable que je le lise en poche. Pour Beigbeder, ça fait au moins la joie des médias.

    @Alex: Je ne suis pas franchement le Renaudot normalement mais j'aimbe bien les lauréats du Femina.

    RépondreSupprimer
  8. Même chose pour moi cette année ! En général de résiste assez faiblement à l'attrait du prix Goncourt (un peu moins pour le Renaudot).
    Mais cette année, ces deux livres ne me tentent vraiment pas !

    RépondreSupprimer
  9. @Marie: Peut-être l'année prochaine...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Pour ma part j'ai toujours fait confiance à l'accadémie Goncourt ; y compris celui des lycéens. Je n'ai été décu qu'une seule fois. J'en ai lu 3 cette année : les heures souterraines, la délicatesse et la vérité sur Marie ; ce dernier nous ayant, moi et ma fille, très désappointé. Nous alons attaqué le Goncourt 2009, nous verrons bien.
    Lorsque l'on regarde l'historique des Prix on y trouve pas mal de bonnes pointures qui ont un bon succès avant le jour du Prix.
    Alors oui, je suis capable de me référer aux prix littéraire même si je n'ai pas une grande confiance dans le prix Renaudot.
    Amts
    Michel

    RépondreSupprimer
  11. @Michel: Je lis en général tous les ans le Goncourt mais cette annnée, j'attendrais peut-être la sortie en poche. Ma soeur a acheté La vérité sur Marie et je le lirai peut-être. Pourquoi vous a-t-il "désappointé"? Comme vous je suis moins le Renaudot mais j'aime beaucoup le Goncourt des Lycéens

    RépondreSupprimer
  12. faites confiance aux équivalents lycéens !
    prix Goncourt des Lycéens 2009 : Le Club des incorrigibles optimistes de Guenassia (750 pages qui se lisent toutes seules)
    prix renaudot des lycéens : Ce que je sais de Vera Candida de véronique Ovaldé (une plume envoutante, un monde fantaisiste, des problèmes actuels)
    Deux livres que j'ai moi aussi lu dans le cadre du Goncourt des Lycéens et que je recommande chaudement comme la plupart des lecteurs de mon âge.

    RépondreSupprimer
  13. @petiteslecturesentreamis: le Club des incorrigibles optimistes me tente bien mais j'ai lu Vera Candida et je n'ai pas été plus séduite que ça. Mon billet devrait d'ailleurs paraître très prochainement.

    RépondreSupprimer
  14. ovaldé, je pense qu'on aime ou on aime pas. elle a vraiment une plume spéciale...
    par contre, guenassia, c'est impossible de ne pas aimer !

    RépondreSupprimer
  15. @petiteslecturesentreamis: C'est noté pour le Guenassia. Merci de la recommandation!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante

Blog-anniversaire: 8 ans déjà!

Vie et oeuvre de Constantin Erod de Julien Donadille