lundi 20 avril 2009

L'homme aux cercles bleus de Fred Vargas


Note:7/10
Pour ceux qui aiment: les personnages un peu excentriques, tout sauf lisses

Et oui, il existe encore sur cette terre des lecteurs qui n'ont pas découvert Fred Vargas, mais je suis fière de vous annoncer que je n'en suis plus. J'ai décidé de commencer par L'homme aux cercles bleus car on y découvre pour la première fois l'inspecteur Adamsberg et son acolyte Danglard, personnages clés des romans de Fred Vargas.

Tout d'abord un point très positif de ce roman: le style de Vargas, que j'ai trouvé vraiment très agréable et c'est assez rare dans les polars pour le souligner. Les personnages sont aussi vraiment attachants et tous un peu fous et excentriques. Mathilde est un roman à elle toute seule mais j'avoue quand même avoir eu parfois de la peine à suivre ses élucubrations.
L'intrigue est également bonne mais j'ai trouvé le dénouement un peu moyen. Adamsberg résout l'affaire un peu trop à l'instinct à mon goût et je trouve aussi l'identité du meurtrier un peu farfelue mais bon, rien d'insurmontable.

J'ai par contre une question qui me trotte dans la tête... Je ne sais pas si j'ai loupé quelque chose (j'avoue ne pas avoir toujours été très éveillée durant la lecture de ce roman à cause d'un travail assez abondant ces dernières semaines) mais quel est au final le rapport entre le meurtre et la phrase "Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors?" Si quelqu'un peut m'éclairer...

Au final, un polar sympa, sans plus, mais qui m'encourage à poursuivre la série de Fred Vargas. D'ailleurs si vous avez des recommandations sur un prochain titre (Pars vite et reviens tard, Un lieu incertain, Dans les bois éternels), je suis preneuse???

" Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? "
Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon...
Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent : un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique. Il n'a pas tort. Un matin, c'est le cadavre d'une femme égorgée que l'on trouve au milieu d'un de ces cercles bleus.


VARGAS Fred, L'homme aux cercles bleus, ed. J'ai lu, 2002, 219p.

20 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a très longtemps, hélas je ne peux répondre à ta question!

    RépondreSupprimer
  2. Je fais également partie de ces lecteurs qui n'ont jamais lu Vargas... Mais heureusement qu'il nous reste des auteurs à découvrir, nous serions bien malheureux sinon!!

    RépondreSupprimer
  3. @pimprenelle:pour ma part j'ai encore une longue liste d'auteurs à découvrir devant moi, le prochain étant peut être Amélie Nothomb, que je n'ai encore jamais lu. Pour Fred Vargas, je trouve que ça vaut la peine de découvrir, mais peut être pas ce livre là...

    RépondreSupprimer
  4. J'adore Vargas, j'en ai lu plusieurs dont les derniers.

    RépondreSupprimer
  5. @Stephie:une recommandation pour une prochaine lecture "Vargassienne"?

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai lu de Vargas que le très connu Pars vite et reviens tard, que j'ai bien aimé.

    RépondreSupprimer
  7. @calypso:je pensais à ce livre là pour continuer ma série Fred Vargas.à suivre...

    RépondreSupprimer
  8. Je te conseillerai les premiers "Pars vite", à mon avis, les meilleurs.

    RépondreSupprimer
  9. Pars vite et reviens tard est vraiment génial. C'est un très bon auteur qu'il ne faut surtout pas manquer.

    RépondreSupprimer
  10. @Stephile et Alex: Merci pour vos recommandations, je crois que Pars vite et reviens tard fait l'unanimité.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai lu un roman de Vargas, debout les morts, qui ne m'a pas convaincu. je ne pense donc pas rempiler tout de suite.

    RépondreSupprimer
  12. C'est marrant, je dois être la seule (ah non il y a Géraldine aussi) à ne pas accrocher du tout au style de Vargas. J'en ai lu 3 histoire de me faire une idée (et aussi parce que je suis bornée et qu'on m'avait dit que j'aimerais...) mais maintenant je suis sure : je n'aime pas le style de Vargas...

    RépondreSupprimer
  13. @Restling: j'ai bien aimé son style mais les goûts et les couleurs hein?

    RépondreSupprimer
  14. @Restling: j'ai bien aimé son style mais les goûts et les couleurs hein?

    RépondreSupprimer
  15. Je n'ai pas non plus été emballé par ce Vargas. De la même auteue, tu peux lire Pars vite et reviens tard (grand classique) et Sans feu ni lieu, très bons.

    RépondreSupprimer
  16. @Nicolas: Merci pour ces recommandations. Je pensais essayer Pars vite et reviens tard qui semble faire l'unanimité.

    RépondreSupprimer
  17. Je trouve ça sympa la petite phrase "pour ceux qui aiment" avant l'article. Je te piquerai peut-être l'idée pour mon blog ! ;) Tu ne m'en veux pas ?!

    A propos de Vargas, je n'en ai jamais lu, je ne suis pas très polar mais je devrais essayer le fameux "Pars vite et reviens tard".

    RépondreSupprimer
  18. @ulaz: pas de problème pour la petite phrase au début de billet. Mais je te garantis quelques longues réflexions pour parfois trouver des ressemblances ;-) Pour pars vite et reviens tard, je pense également le lire, j'ai vraiment entendu des bons échos.

    RépondreSupprimer
  19. Moi je l'adore Fred Vargas, j'aime beaucoup "Sous les vents de Neptune" "Dans les bois éternels" "un lieu incertain", j'ai lu 9 romans de cet auteur, mais franchement j'adore son style, même si je les relis, je ne peu pas m'en lassé!
    @ Nicolas: pour ton information, Vargas est une femme, son vrai prénom c'est Frédérique

    RépondreSupprimer
  20. @Anonyme: C'était mon premier Vargas, donc je ne peux pas partager ton enthousiasme général. Mais je suis tentée d'essayer "Pars vite et reviens tard" ou "Dans les bois éternels".

    RépondreSupprimer