jeudi 27 janvier 2011

Citation du jeudi (8)


"I believe it then to be quite simply true that books have their own very personal feeling about their place on the shelves. They like to be close to suitable companions, and I remember once on coming into my library that I was persistently disturbed by my "Jane Eyre". Going up to it, wondering what was the matter with it, restless because of it, I only after a morning's uneasiness discovered that it had been placed next to my Jane Austens, and anyone who remembers how sharply Charlotte criticised Jane will understand why this would never do."

Hugh Walpole, These Diversions: Reading, 1926


Mauvaise traduction de moi:

Je crois donc qu'il est tout simplement vrai que les livres ont des sentiments très personnels concernant leur emplacement sur une étagère. Ils aiment être à proximité de compagnons convenables, et je me souviens d'avoir été très perturbé, un jour en entrant dans ma bibliothèque, par mon "Jane Eyre". Allant à lui, me demandant quel était le problème, inquiet et agité, j'ai découvert, après une matinée de malaise, qu'il avait été placé à côté de mes Jane Austen, et toute personne qui se souvient de la façon dont Charlotte a fortement critiqué Jane comprendra pourquoi ça ne pouvait jamais marcher.

A vos bibliothèques, il est temps de s'assurer qu'aucune guerre littéraire ne se perpétue sur vos étagères...

8 commentaires:

  1. Il va falloir que j'y réfléchisse, alors !

    RépondreSupprimer
  2. Haha, j'adore! :)
    Heureusement pour moi, mon Jane Eyre n'est pas à côté de mes Jane Austen! La guerre est évitée ;)
    Quoique... Mes Tolstoï sont à côté de mes Dostoïevski. Ça pose problème tu crois?

    RépondreSupprimer
  3. @Irrégulière: Ben oui, il va falloir moi aussi que je regarde ça de plus près dans ma bibliothèque...

    @Allie: Mhhh, on les oppose très souvent, c'est vrai, et il parait qu'on ne peut pas aimer à la fois Tolstoï et Dostoïevski. Par contre j'ignore en fait ce que chacun pensait de l'autre. Tu as des infos?

    RépondreSupprimer
  4. Ca me fait penser aux manies littéraires de Karine (qui imagine les personnages se parler d'un livre à l'autre). C'est très joli, cette citation !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas non plus! Et c'est amusant car j'aime autant Tolstoï que Dostoïevski!
    Bon, eh bien tant pis si la guerre commence, ils resteront "ensemble" ;)

    RépondreSupprimer
  6. @Anne: Alala Karine, elle me fait toujours autant rire ;-) Mais maintenant que j'y pense, je crois que j'aurais moi aussi de le peine à mettre ensemble certains livres. Par exemple Anne Frank à côté d'un auteur connu pour ses opinions antisémites. C'est bizarre quand même...

    @Allie: Tu me donnes envie de partir à la pêche aux informations mais à première vue, pas de longue lettre de Tolstoï critiquant Dostoïevski. Si je trouve quelque chose, je te fais signe. Et si la troisième guerre mondiale se déclenche chez toi, avertis-moi ;-)

    RépondreSupprimer
  7. J'adore aussi. Je me souviens d'un moment où j'avais mis Olivier Adam et Karine Reysset (couple dans la vie) côte à côte sans même m'en rendre compte. Je crois que ces deux romans s'étaient naturellement attirés!

    RépondreSupprimer
  8. @Valérie: ;-) Nos livres auraient-ils une vie secrète...

    RépondreSupprimer