lundi 27 décembre 2010

Loving Frank de Nancy Horan


Pour ceux qui aiment: Georgina, duchesse de Devonshire d'Amanda Foreman

Au début du 20ème siècle, la relation adultère du génie de l'architecture américaine, Frank Lloyd Wright, avec la femme d'un de ses clients, Mamah Borthwick Cheney, fit scandale au sein de la bonne société de Chicago. Loving Frank est le récit de cet amour interdit.

Il y a des livres dont on peine tout simplement à se séparer. Loving Frank est incontestablement de ceux-ci. C'est donc une fin d'année en beauté que je vous présente ici, vu qu'il s'agit d'un énorme coup de coeur.

J'admire depuis longtemps l'oeuvre de Frank Lloyd Wright, dont j'aime beaucoup les premières "prairie houses" et les incontournables Fallingwater house et musée du Guggenheim de New York. Je ne connaissais par contre (et heureusement) absolument rien de sa vie. Cette lacune est maintenant réparée grâce à Nancy Horan, qui a parfaitement su faire renaître les protagonistes de cette passion destructrice, épisode marquant de la vie de l'architecte.

Mais par dessus tout, c'est le destin de Mamah qui m'a touchée. J'ai vibré aux côtés de cette femme bien trop en avance sur son temps, qui sacrifie ses enfants, son confort et sa réputation pour vivre pleinement. Malgré des choix parfois répréhensibles, Mamah est un personnage extrêmement attachant, qui m'accompagnera encore longtemps.

Loving Frank est cependant bien plus que le récit de la fuite de deux amants. C'est aussi un formidable compte-rendu du début du féminisme au Etats-Unis, du modernisme européen d'avant guerre, de la révolution architecturale du 20ème siècle ou encore de la presse à scandale de l'époque (qui n'a rien à envier à celle d'aujourd'hui). Loving Frank est également une belle histoire d'émancipation et une ode à la liberté de penser et d'agir. Il restera pour moi un livre marquant et inspirant, qui pousse à vivre pleinement ses rêves et ses convictions, tout en assumant les conséquences de ses choix. Je rassure quand même Mr. Z, m'enfuir avec le voisin n'est pas au programme ;-)

A partir de quelques sources parsemées, Nancy Horan a reconstruit le récit de cet amour qui aura su vaincre les conventions de l'époque. Loving Frank est une histoire riche et passionnante et une formidable peinture de la société et des moeurs du début du 20ème siècle. N'hésitez plus!

Au début du XXe siècle, la bonne société de Chicago resta foudroyée par le soufre d'un scandale sans précédent. Pour l'amour éperdu d'un homme, une femme osa l'impensable et commit l'irréparable. Elle en paya le prix toute sa vie. Elle s'appelait Mamah Borthwick Cheney. Lui n'était autre que Frank Lloyd Wright, l'enfant génial et rebelle de l'architecture américaine à qui Mamah et son mari Edwin Cheney avaient demandé, en 1903, de construire leur nouvelle maison. En 1909, tombée entre-temps follement amoureuse du célèbre architecte, Mamah choqua une époque pudibonde et dévote en quittant son mari et ses deux jeunes enfants pour suivre Frank Lloyd Wright en Europe. Ce dernier, tout aussi épris, laissait derrière lui une Amérique stupéfaite, une épouse et six enfants... Enchaînés par la passion, mais hantés par une culpabilité intolérable, ils firent la une de la presse américaine durant leurs séjours en Allemagne, en Italie et à Paris, lors de la grande crue de 1910... (...) Pour la première fois nous est contée l'histoire de l'émancipation très en avance sur son temps de Mamah Borthwick, et de son amour pour l'un des plus grands maîtres de l'architecture moderne.

Nancy Horan est écrivain et journaliste. Loving Frank vient d'être couronné aux États-Unis du prestigieux prix Fenimore Cooper de la meilleure fiction historique.

Je n'étais, à la base, pas vraiment tentée par cette histoire de folle passion, que j'imaginais trop romantique pour mon petit coeur de pierre. C'est le billet de Theoma qui m'avait fait changer d'avis et je l'en remercie. J'espère à mon tour vous avoir convaincus. Vous n'avez, en plus, aucune excuse car le poche sortira en février. J'ai lu également que les droits du livre de Nancy Horan ont été achetés et une adaptation cinématographique pourrait donc voir le jour. A lire également, sur le même sujet, Les femmes de T-C Boyle, dont le poche rejoindra sans aucun doute ma PAL dès sa sortie en février.

A voir également le site du livre (en anglais), petit mine d'informations avec photos et vidéos.

J'espère que mes collègues de lecture ont également été séduites. Filez voir les billets de Patacaisse, Anjelica et Manu.

HORAN Nancy, Loving Frank, ed. Buchet-Chastel, septembre 2009, 539p., traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Virginie Buhl.
HORAN Nancy, Loving Frank, ed. Random House, janvier 2008

25 commentaires:

  1. Je n'ai pas eu un coup de coeur mais j'ai aussi été très séduite, notamment par tout ce que nous apprend ce roman sur les (non) droits de la femme de l'époque. Avec le recul, je ne juge pas que les choix de Mamah soient discutables car aujourd'hui bon nombre de femmes auraient pu faire ces choix sans problème, et sans les effets qu'ont eu les siens ! C'est l'époque qui a voulu que les événements tournent ainsi.
    Ce livre m'a aussi donné envie de lire Les femmes !

    RépondreSupprimer
  2. Après un tel billet,je ne peux que le noter !

    RépondreSupprimer
  3. Pas plus décidée que ça, mais peut être, rienne presse!
    Tu te souviens de l'histoire d'indrid Bergman qui elle aussi a quité son mari, cela na pas du tout été bien vu à l'époque..;

    RépondreSupprimer
  4. Toi aussi tu as aimé... je commence à être de plus en plus tentée...

    RépondreSupprimer
  5. Toi aussi, tu as été séduite... rétrospectivement, je trouve toujours que c'est un très bon livre !

    RépondreSupprimer
  6. @Manu:Je suis d'accord avec toi, même si laisser ses enfants est selon moi toujours très mal vu de nos jours. J'aime le passage (je crois que c'est dans la lettre finale de Frank) qui explique que vive librement sa vie de femme était ce qu'elle avait voulu offrir à ses enfants. Bref, une très belle lecture et redis-moi si tu te lances pour Les femmes.

    @Clara: Surtout qu'on s'y met à deux ;-)

    @Keisha: Avec Rossellini? Oui une sacré affaire aussi... Dommage que mon billet ne t'ait pas convaincue plus que ça, pourtant je pense que ce livre te plairait...

    @Karine:): Il faut, il faut. C'est fait pour ça les lectures communes, pour faire du matraquage en masse ;-)

    @Kathel: J'ai lu ton billet et je partage en grande partie tes impressions. C'est un livre qui m'a vraiment marquée et je ne pense pas l'oublier de si tôt.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis contente que tu aies aimé ce livre car je dois le lire bientôt! J'ai très hâte de me lancer dans cette histoire!

    RépondreSupprimer
  8. Il m'a manqué un "petit quelque chose" pour vraiment rentrer dans l'histoire.

    RépondreSupprimer
  9. @Mango: J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi. Surtout ne lis rien sur cet épisode avant ta lecture et le quatrième de couverture est également à survoler. Bonne lecture!

    @Alex: Dommage... Pour ma part, les invraissemblances vestimentaires dont tu parles me sont vraiment passées au dessus ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Ce n'est pas un coup de coeur comme pour toi mais une lecture intéressante à bien des égards, c'est certain !

    RépondreSupprimer
  11. On attend la sortie en poche et on fixe une date ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Ce roman fut un coup de coeur pour moi !

    RépondreSupprimer
  13. Ce genre d'histoire ne me tente pas trop. Je passe, malgré ton enthousiasme.

    RépondreSupprimer
  14. @Anjelica: Je suis très avare dans mes coups de coeur mais ce livre m'a vraiment transportée et j'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Mamah (moins Frank, Ellen, etc même si tous sont plutôt intriguants).

    @Manu: La sortie en poche est prévue pour février. On pourrait se laisser quelques mois pour ne pas être trop influencées. Genre une date pendant l'été? On se redit ;-)

    @Stephie: Nous sommes au moins deux et j'espère que d'autres suivront avec la sortie en poche...

    @Géraldine: Je n'étais moi-même pas vraiment tentée même si les avis positifs m'intriguaient. Et puis je suis tombée dessus en seconde main et là, je n'ai pas hésité et j'ai eu raison. J'espère que ce livre croisera ta route à l'occasion ;-)

    RépondreSupprimer
  15. J'ai aussi beaucoup aimé ... c'est tellement plus qu'une simple histoire d'amour et on y apprend des tas de choses sur l'époque et la condition des femmes :)

    RépondreSupprimer
  16. Comme Karine je commenceà être de plus en plus tentée... Est ce que tu sais dans quelle collection poche il devrait sortir ?

    RépondreSupprimer
  17. @Joelle: Exactement! D'ailleurs dès ma lecture terminée, j'ai passé des heures sur internet à faire des recherches sur certains aspects de l'histoire. Vraiment un livre qui fait cogiter.

    @L'or des chambres: Il faut absolument le noter ;-) Sauf erreur, il sortira en Livre de Poche début février. J'espère que tu te lanceras.

    RépondreSupprimer
  18. YES !!! Je suis ravie ! J'ai tellement aimé, il me hante encore ! Tu en parles très, très bien !

    RépondreSupprimer
  19. @Theoma: Merci en tous cas, sans ton billet, je serais sûrement passée à côté de ce coup de coeur ;-)

    RépondreSupprimer
  20. Aaaahhh, Loving Frank ! Il faudra vraiment que je trouve le temps de le relire tellement... Tellement ! A l'instar d'Alabama song... Bref, tu sais :)

    RépondreSupprimer
  21. @Gwordia: Quel coup de coeur ce livre... J'attends avec impatience le prochain livre de l'auteur et je pourrais me consoler avec Alabama song en attendant... Oui, oui, toujours pas lu alors qu'il est dans ma PAL depuis bien deux ans.

    RépondreSupprimer
  22. Enchantée. Il m'a été recommandé par la bibliothèque et j'ai beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  23. @Terrisse Corinne: Je viens encore de l'offrir pour l'anniversaire d'une amie. Heureuse que ce livre continue à récolter des fans. Et merci pour la visite!

    RépondreSupprimer
  24. Salut !
    Je suis actuellement en train de lire ce livre et pour le moment j'adore ! Je n'arrive pas à le lâcher ! J'écrirai au mois de septembre un billet sur Loving Frank, je te transmettrai le lien :)
    Lybertaire
    http://bibliolingus.eklablog.fr

    RépondreSupprimer
  25. @Lybertaire: Toujours un gros coup de coeur pour ce livre et je continue à le recommander autour de moi. J'ai ajouté ton blog à mon reader, mais n'hésite pas à me signaler ton billet parce que je peine à tout suivre en ce moment. Bonne lecture et accroche-toi pour la fin!

    RépondreSupprimer