jeudi 3 mars 2011

Citation du jeudi (10)



Toujours sur une idée de Chiffonnette:

Photo de Dani Jeske/Animals Animals-Earth Scenes sur le site du National Geographic


"Je venais de faire la connaissance de mon premier aye-aye. J'étais sous le choc: de toutes les créatures que j'avais eu le privilège de rencontrer, c'était la plus incroyable. Le aye-aye était en danger? Eh bien, il pouvait compter sur notre aide. Qu'un être aussi stupéfiant, aussi complexe, puisse disparaître, être rayé de la surface de la planète, voilà qui était impensable, au même titre que de brûler un Rembrandt ou de transformer la chapelle Sixtine en discothèque, ou encore de détruire l'Acropole pour édifier à sa place un Hilton. Pourtant, cet étrange animal est bel et bien en voie d'extinction. lui qui sur l'île de Madagascar a conquis un statut quasi mythique, lui qui accomplit des prodiges, et pas seulement d'ordre biologique. Un animal magique: tel il apparaît au peuple malgache au milieu duquel il vit, et, malheureusement, meurt."


Le aye-aye et moi de Gerald Durrell, p.10

Une très belle citation d'un grand nom de la conservation sur cet animal étrange qu'est le aye-aye. J'aime la comparaison d'une espèce à une oeuvre d'art, car quand une espèce s'éteint, n'est-ce pas un peu de notre patrimoine qui disparait avec lui?

Rendez-vous jeudi prochain pour mon billet sur ce livre en lecture commune avec Keisha.

2 commentaires:

  1. Ben oui, ces petites bêtes, pour les photos en nature, c'est la nuit, difficile de se rendre bien compte...

    RépondreSupprimer
  2. J'adore son long doigt qui tapote les troncs. D'ailleurs, si tu as BBC2, ils diffusent en ce moment le mercredi soir la série Madagascar de David Attenborough avec des images superbes. Il me reste environ 80 pages à lire. Je suis impatiente de le finir mais je tombe de fatigue dès que je m'assois pour le lire. Je m'y attaque sérieusement ce week-end et promis, je serai au rendez-vous jeudi prochain.

    RépondreSupprimer