Citation du jeudi (11)


Sur une idée de Chiffonnette:

"Devant cette situation, j'en vins à penser que la vie dépendait de peu. Parfois, c'est une évidence: la distance qui vous sépare de la foudre, un copain dont la rapidité vous sauve d'une noyade certaine dans le Colorado. Parfois, c'est plus subtil, même imperceptible, par exemple, la microscopique chaîne d'ADN qui permet à votre organisme de combattre une infection qu'on ne sait même pas avoir contractée. Ce peut être la décision d'escalader un flanc de montagne différent, évitant par la même occasion un rocher qui dévale le chemin. Nous traversons la vie en ignorant qu'on échappe, chaque jour, à des millions de dangers. Et puis un jour, on frôle l'horreur et l'on se rend compte de ce que signifie cette fraction de seconde, ou ces quelques centimètres. " p. 124

Aron Ralston, 127 heures

Jolie citation d'un livre qui fait pas mal réfléchir. A tous bonne journée et profitez bien de la vie!

Commentaires

  1. quelle expérience! ça a dû être affreux!

    RépondreSupprimer
  2. @Choupynette: Je l'ai bientôt fini mais franchement, j'ai des minis crises de panique en le lisant, c'est tellement oppressant. Mon billet normalement lundi ou mardi.

    RépondreSupprimer
  3. j'ai vu le témoignage de cet homme à la télé ce qu'il a fait est incroyable. J'attends l'avis de ton livre avec impatience.

    RépondreSupprimer
  4. @Alinea: J'ai beaucoup aimé le livre. Billet à suivre normalement dans la journée. J'espère te donner envie ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante

Blog-anniversaire: 8 ans déjà!

Petites envies de la rentrée littéraire 2016